MY EMPTY PHANTOM Forever

my-empty-phantom_collection-of-memories-i

Il est quelque chose d’unique et de merveilleusement indescriptible dans la musique de Jesse Beaman alias My Empty Phantom.

Artiste aux multiples talents, à la fois écrivain, réalisateur, compositeur et musicien, Jesse Beaman développe son art le long de compositions où le paradoxe est roi. Ici, il y a de la lumière dans la plus profonde des tristesses. Ici, il y a de l’espoir dans le plus sombre des désarrois. Ici, il y a de l’universel dans l’intime.

Qu’il ait été choisi pour composer les musiques des films du National Geographic n’est pas un hasard. Ses pièces instrumentales, aux sonorités riches et soignées, peignent des paysages aussi colorés que le sont leurs mélodies. Elles respirent les grands espaces, survolant océans et montagnes, élevant haut l’esprit à la contemplation des beautés dont regorge notre planète. Lire la suite

CAT POWER Maybe Not

cat-power_you-are-free

Parfois, lorsque je choisis la petite douceur à partager avec vous chaque mois, j’aime aller piocher dans de vieux albums… J’y trouve l’occasion de réécouter un morceau qui fut un temps la star de ma chaîne hifi, le plaisir de redécouvrir une beauté oubliée. Il y a quelques jours c’est une sublime pièce de l’américaine Cat Power qui est revenue hanter mon esprit. Belle, minimaliste et dépouillée, elle est une petite douceur parfaite pour ce mois de janvier.

Lire la suite

A SINGER MUST DIE A Sweet Place To Park

a-sweet-place-to-park

Il y a quelques semaines, le talentueux Manuel Ferrer alias A Singer Must Die dévoilait une chanson inédite. Intitulée A Sweet Place To Park, elle s’inspire des paysages sombres et contemplatifs du photographe Jérôme Sevrette. Portée à la fois par une brume de mélancolie et un délicat espoir, d’une beauté orchestrale sublime, elle est une chanson parfaite à savourer à l’orée de l’hiver… et la petite douceur de ce mois de décembre que j’ai choisie pour vous. Lire la suite

ELUVIUM Fugue State

Eluvium, False Readings On.

Le nouvel album d’Eluvium, projet solo de l’américain Matthew Cooper, fait partie de ces albums dont la première écoute ne vous fera peut-être pas l’effet d’être inoubliable. C’est en tout cas l’effet qu’il m’a fait, alors que je lui avais accordé une oreille distraite. Puis, j’ai pris le temps d’y revenir. De l’écouter plus attentivement, de l’écouter vraiment. Et il s’est révélé à moi. Révélé complètement, dans toute sa splendeur discrète.

« False Readings On » est un petit moment de grâce hors du temps. Une grâce un peu timide, qui ne se laisse pas approcher facilement, mais qui, pour peu qu’on prenne le temps de l’apprivoiser, saura vous faire voyager loin, très loin. Lire la suite

BAT FOR LASHES Never Forgive The Angels

Bat For Lashes_The Bride

La douce et sensible Natasha Khan alias Bat For Lashes était de retour cet été avec un quatrième album plus mélancolique et plus beau que jamais. « The Bride » est paru le 1er juillet et j’ai eu grand plaisir à y choisir la petite douceur de ce mois-ci. Lire la suite

JOE SAMPSON Songs Of Delay

Joe Sampson_Songs Of Delay

Il y a le monde, il y a la vie, il y a l’amour.

A entretenir, à choyer, à chérir.

Il y a les tumultes du monde, il y a les tumultes de la vie, il y a les tumultes de l’amour.

Il y a les épreuves, les douleurs, les déceptions.

Les chagrins.

A affronter, à surmonter, à digérer.

Et puis il y a les instants de légèreté, les instants de douceur, les instants de poésie.

Les bonheurs simples et ceux qui soulèvent le cœur.

Les espoirs lumineux.

A créer, à multiplier, à savourer.

Au creux de mon été de bord de mer, j’ai choisi avec soin la traditionnelle petite douceur que j’ai à cœur de vous offrir chaque mois. Elle est une bouffée de cette légèreté, de cette tendresse et de cette poésie dont j’ai plus que jamais besoin ces derniers temps pour ensoleiller mon quotidien. Une bouffée qui, je l’espère, ensoleillera aussi un peu le vôtre. Lire la suite

ATHLETE Chances

Athlete_Tourist

La petite douceur du mois est de retour chez Totoromoon. Celle de ce mois de juin sera plus douce et plus sucrée que jamais. Un joli morceau de guimauve comme je les aime. Un morceau qui m’a aidée à traverser les moments sombres de ces derniers mois.

Ce morceau, je le dois au quatuor anglais Athlete et au très bel album de pop à la fois soyeuse et sophistiquée auquel il a donné le jour en 2005, « Tourist ». Un album que je n’ai découvert que très récemment, grâce aux conseils avisés d’un amateur de belle musique dont j’ai eu la chance de croiser le chemin.

Sans attendre, je vous laisse savourer ce morceau, un brin grandiloquent mais si lumineux et si beau… Lire la suite

MUD FLOW The Sense Of Me / Chemicals

Mud Flow_A Life On Standby

Ces derniers temps plus que jamais, ce dont notre monde a besoin, c’est de douceur et d’amour. Je suis très certainement une affreuse midinette de le dire, et une affreuse naïve de croire encore que l’amour est possible dans ce monde, mais je l’assume. Voilà pourquoi cette rubrique « La petite douceur du mois » est si importante à mes yeux.

Ce mois-ci, j’ai décidé de réécouter un groupe qui n’est malheureusement plus mais que j’aimais beaucoup : Mud Flow. Au passage, j’embrasse très fort mes amis de Belgique, d’où ce merveilleux groupe était originaire. Lire la suite

SYD MATTERS Hi Life

syd-matters-brotherocean

Il est des artistes dont la musique parvient toujours à adoucir les jours sombres. Syd Matters, groupe porté par le français Jonathan Morali, est de ceux-là. De son songwriting soigné. De sa folk mélancolique tout en délicatesse. Tout en légèreté. Tout en douceur.

Pour la petite douceur de ce mois de mars, j’ai donc choisi d’en réécouter un morceau et de le partager avec vous. J’espère qu’il vous fera autant de bien qu’il m’en fait. Lire la suite