JULIA KENT Imbalance

Après les sublimes « Character » (2013), et « Asperities » (2015), tous deux chroniqués ici, Julia Kent était de retour il y a quelques jours avec un nouvel album, « Temporal ». Une nouvelle beauté à la fois fulgurante et déchirante, signée de la talentueuse violoncelliste canadienne, désormais basée à New York. J’y ai trouvé la douceur parfaite de ce mois de février, et j’espère que vous l’aimerez autant que je l’aime. Lire la suite

Publicités

ALEXANDRA STRELISKI Plus Tôt

« La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours puisque je le dis
Puisque je l’affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte
Une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille
Désir à combler faim à satisfaire
Un cœur généreux
Une main tendue une main ouverte
Des yeux attentifs
Une vie la vie à se partager. »

– Paul Eluard, Et un sourire.

Chaque mois, une beauté musicale qui réconforte comme une main tendue. Qui éclaire le chemin et soigne le chagrin. Qui, riche de ses espoirs, prend soin de faire s’envoler la nuit. Tel est l’objet de la rubrique « douceur du mois », soigneusement choisie et partagée le 13 de chaque mois ici, pour vous.

Alexandra Stréliski a grandi entre Paris et Montréal. Elle est une de ces artistes talentueuses évoluant dans le monde du néo-classique depuis près de 10 ans, et je suis enchantée de lui consacrer la première douceur de l’année.  Lire la suite

CAT POWER Stay

Sensible et émouvant, tel est une fois de plus le nouvel album de Cat Power. Mais, si c’est une guitare que tient la musicienne sur la pochette de « Wanderer », c’est toujours au piano que je la préfère. Là où elle excelle à magnifier sa sensibilité artistique à fleur de peau, comme elle le fait dans sa sublime reprise de la chanson Stay, initialement chantée par Rihanna en 2012.

Une interprétation folk, chaude et épurée, douceur parfaite de cette fin d’année. Lire la suite

MERMONTE Acroamatic

« Mes yeux sont tristes. Mon coeur est lourd. Mon ciel est noir.
Ma plume est sombre et j’ai beaucoup hésité avant de la reprendre.
Car aucun mot ne pourra transcrire assez bien ce que j’ai ressenti ce 13 novembre.
Et ce que je ressens encore. »

Trois ans après, je n’oublie pas. Je n’oublierai jamais.

Le 13 novembre 2015, au Bataclan et dans les rues de Paris, la mort a remplacé la joie, et la barbarie est venue souiller un des endroits qui m’est le plus cher au monde. Cet endroit où mon coeur se soulève et où, à la faveur des notes de musique, j’oublie tout.

Il y a trois ans, j’écrivais l’effroi et la tristesse. J’écrivais mon coeur piétiné par le chagrin.

Aujourd’hui, la douceur, l’art, la beauté, l’amitié et le partage sont une fois de plus, et plus que jamais, ce dont j’ai besoin. Et c’est toujours avec l’espoir que la joie et l’amour triomphent sur la haine et la terreur que je continue à écrire. A me rendre à des concerts. A partager. A rêver. Lire la suite

GHOST ISLAND New Light

Ghost Island est né à Phoenix, en Arizona. Il y a quelques jours, le projet fondé en 2012 par John Romero a donné naissance à un nouveau single, le premier composé en tant que quintet, ouvrant une nouvelle voie, explorant de nouveaux sons, peignant de nouveaux horizons. Nouvelle douceur parfaite pour ouvrir le dernier trimestre de cette année musicale chez Totoromoon. Lire la suite

Moderna Records Summer Singles Series : Les Singles Néo-Classiques de l’Été

Six semaines. Six artistes. Six morceaux néo-classiques inédits à découvrir. Ainsi s’est déroulé l’été de mes amis québécois de Moderna Records. Un été fait de compositions délicates et lumineuses, douceurs parfaites sélectionnées avec soin par l’excellent label montréalais.

Lire la suite

MAX RICHTER November & Sarajevo

Il est des nuits qui marquent une vie. Celle que j’ai passée à la Philharmonie de Paris un soir de juillet 2016 avec Max Richter est de celle-là. Le compositeur germano-britannique y jouait « Memoryhouse » avec l’orchestre national d’Ile-de-France. Interprétation live magnifique d’un opus magistral, gravée à jamais dans ma mémoire. Sans nul doute l’un des concerts les plus sublimes auxquels il m’ait été donné d’assister. Pour la douceur de ce début d’été, j’ai choisi d’en partager deux extraits avec vous. J’espère que vous les aimerez autant que je les aime. Lire la suite

CHROMATICS Shadow

Depuis plus de trois ans, les Américains de Chromatics annoncent la sortie imminente de leur cinquième album. Dans l’attente de la naissance effective de ce nouvel opus entouré d’une aura de mystère, je continue de me bercer des effluves éthérées du délicieux « Kill For Love », paru en 2012, et des quelques singles qui lui ont succédé. De sa dream pop mélancolique et vaporeuse, Chromatics n’en finit pas de m’enchanter. Et le beau single Shadow vient adoucir à la perfection ce mois de juin.  Lire la suite

YNDI HALDA A Sun-Coloured Shaker

Il est des disques capables de marquer une vie. « Enjoy Eternal Bliss », premier album du quintet anglais Yndi Halda, est de ceux-là. Depuis plus de dix ans, il rayonne, tout en haut, dans le cieux des albums les plus chers à mon coeur.

Il y a, chez Yndi Halda, cette profonde douceur qui parvient toujours à vaincre la rage, cette mélancolie teintée d’espoir qui transporte au lieu de faire sombrer, cette flamboyance intemporelle et unique au monde.

En cette fin d’hiver, Yndi Halda est de retour avec un nouvel opus. Petit EP composé d’une pièce unique, « A Sun-Coloured Shaker » est une nouvelle beauté délicatement soyeuse, entourée de cette aura de grâce dont le groupe a le secret. Lire la suite