OROUNI Somewhere In Dreamland

Quelques semaines avant Noël, par les bons soins d’Orouni, l’EP le plus lumineux de l’année est arrivé dans ma boîte à lettres. A point nommé pour ensoleiller une fin d’année morose. « Somewhere In Dreamland » a fait partie de ma sélection des meilleurs EP de l’année 2017, et il est à découvrir absolument. Lire la suite

Publicités

STEREOPHONICS Before Anyone Knew Our Name

Vingt ans après le délicieux « Word Gets Around », les Gallois de Stereophonics n’en ont pas fini de faire chanter le rock britannique. Si leur discographie récente n’a pas su trouver sa place dans la mienne, leurs premiers albums demeurent doux à mes oreilles, quelques titres venant régulièrement rappeler à mon bon souvenir mes années de lycéenne à Doc Martens et veste d’homme trop grande pour moi.

Il y a quelques semaines, la voix cassée de Kelly Jones est pourtant revenue à mes oreilles, au détour d’une publication glanée sur le web. Le titre : Before Anyone Knew Our Name, extrait du nouvel album du groupe, intitulé « Scream Above The Sound ». Ce morceau, hommage à Stuart Cable, batteur originel du groupe disparu en 2010, est une magnifique ballade gorgée d’émotions belles et tendres. Douceur parfaite de ce début d’année, que j’ai choisie de partager avec vous. Lire la suite

FEATHER DRUG Piano Works

« Une stupeur
commençait dans ses yeux : que cela fût
possible. Une tristesse aussi,
vaste comme ce qui venait sur lui,
qui brisait les barrières de sa vie,
vertes, pleines d’oiseaux. »

– Philippe Jaccottet, A la lumière d’hiver.

Nouvelle année. Nouvelle page à écrire. Celle de tous les possibles. Celle de toutes les barrières brisées.

Et toujours plus de belle musique à découvrir et à partager.

Cela fait de nombreuses semaines que j’écoute les compositions de Guillaume Thévenot, multi-instrumentiste talentueux oeuvrant sous le nom de Feather Drug. Je les gardais précieusement de côté. Je trouvais qu’ouvrir cette nouvelle année de chroniques avec elles serait parfait.

Une nouvelle année de douceur, au creux des notes, de leurs émotions et de leur poésie. Lire la suite

Adieu 2017 / JESSICA93 Release Party à La Maroquinerie

Chère année 2017,

Année de toutes les apocalypses, je ne m’étendrai pas sur ton cas. J’ai juste hâte que tu t’achèves.

Hâte de réussir à sécher les larmes que tu as fait couler.

Hâte de retrouver l’horizon.

La lumière.

Les espoirs et les rêves.

Ce lundi 18 décembre, jour de la release party du nouvel album de Jessica93, une apocalypse de plus est venue s’ajouter à ton palmarès. Et elle a achevé de me faire définitivement te détester.

Pourtant, la musique était belle. Lire la suite

FUTURE ISLANDS The Far Field

Voilà quelques années que je suivais de loin les productions des Américains de Future Islands, prenant toujours un plaisir certain à tomber sur une de leurs chansons au détour de mes errances musicales. Et puis, l’été dernier, alors que j’étais à La Route du Rock pour le concert de The Jesus And Mary Chain, j’ai eu l’occasion d’assister à une prestation live épatante, qui restera sans doute finalement pour moi la plus mémorable de cette journée de festival : celle de Samuel T. Herring et ses comparses de Future Islands. Un live fiévreux, qui m’a donné envie de réécouter toute la discographie du groupe, et de découvrir leur dernier album, paru au printemps et que je ne connaissais pas encore. « The Far Field » envoûte de sa synth-pop un brin rétro et savoureuse à souhait. Un bel album à découvrir. Lire la suite

PUBLIC SERVICE BROADCASTING Every Valley au Badaboum

Public Service Broadcasting, duo musical le plus nerd d’Angleterre, est revenu cet été sous forme de trio avec « Every Valley ». J. F. Abraham, qui officiait déjà sur scène avec le duo, a rejoint J. Willgoose et Wrigglesworth en tant que membre du groupe à part entière pour donner le jour à ce nouvel opus.

Un nouvel album concept, une nouvelle réussite signée Public Service Broadcasting, que j’ai eu le plaisir de découvrir en live il y a quelques jours à Paris. Lire la suite

GRANDADDY Last Place

Onze ans après « Just Like The Fambly Cat » et l’annonce de leur séparation, Jason Lytle et sa bande sont de retour avec un nouvel opus. « Last Place » est paru au printemps, mais il vient parfaitement, de sa flamme et de son ardeur, réchauffer l’hiver. Un bel album à savourer en regardant la neige tomber. Lire la suite

FEATHER BEDS Blooming

Derrière Feather Beds se cache le musicien Michael Orange. Depuis Dublin, il compose de jolies chansons à la croisée d’une multitude de courants musicaux. Dream-pop, shoegaze, musique électronique, ambient ou encore musique expérimentale se marient ainsi dans « Blooming », nouvel opus écrit lors d’un long séjour de l’artiste à Montréal, et fraîchement paru chez Moderna Records. Un petit bijou à découvrir. Lire la suite

SOUP Remedies

Fondé en 2004 à Trondheim, en Norvège, par le chanteur et multi-instrumentiste Erlend Viken, Soup était de retour au printemps avec un sixième album. « Remedies » séduit de son rock progressif mâtiné de post-rock, le long de quatre longs titres aux belles envolées mélodiques et aux arrangements aériens. Un très bel opus à découvrir. Lire la suite