SLOWDIVE Slowdive

Trois ans après une série de concerts de reformation, et vingt-deux ans après la sortie de « Pygmalion », leur dernier album en date, les anglais de Slowdive étaient de retour au printemps avec un nouvel opus. Opus auquel ils ont simplement donné leur nom, « Slowdive », comme pour mieux affirmer une identité toujours intacte, même deux décennies après leur dernière oeuvre.

Slowdive, pilier du shoegaze, propose avec ce nouvel album une pépite évanescente, délicatement aérienne et mélancolique, signant un retour de toute beauté. Lire la suite

Publicités

JAMES MALONEY Gaslight

Vous le savez, ces jours-ci plus que jamais, les beautés néo-classiques accompagnent mes jours et mes nuits, me berçant de leurs douceurs enveloppantes. Il y a quelques jours, avec une nouvelle sublime sortie, mon label néo-classique préféré Moderna Records confirmait son goût inégalé pour dénicher des talents et m’enchantait une fois de plus.

C’est un jeune compositeur basé à Londres que les Québécois mettent en lumière ce mois-ci avec la sortie de « Gaslight », premier album de l’Anglais James Maloney. « Gaslight » est un premier album somptueux, nouveau bijou néo-classique qui n’a rien à envier aux ténors du genre. A savourer absolument. Lire la suite

RADIOHEAD Daydreaming

Il est, dans le dernier album de Radiohead, un morceau absolument magnifique. Un morceau pour rêveur. Un morceau qui réconcilierait n’importe quel individu avec la musique du groupe. Ce groupe qui a pu, tout au long de ses 25 ans d’existence, tour à tour m’émerveiller et me décevoir. Ce groupe qui, malgré tout, restera à jamais à l’origine d’un des plus beaux disques de ma discothèque, le sublime « OK Computer ».

« A Moon Shaped Pool », paru l’année dernière, a ainsi dévoilé un magnifique petit bijou. Il s’appelle Daydreaming, il regorge d’une superbe mélancolie, et il est la petite douceur que j’ai choisie pour vous ce mois-ci. Lire la suite

OASIS Idler’s Dream

Je venais d’avoir 15 ans quand « Definitely Maybe » a vu le jour. Depuis ce premier album, les anglais d’Oasis sont restés accrochés à mes souvenirs d’adolescente. Qu’on aime ou qu’on déteste les frères Gallagher, ceux-ci ne laissent personne indifférent. Leurs disques, que j’avais laissés de côté ces dernières années, sont revenus récemment habiter ma route. En forme de douce régression temporelle, ils sont venus luire à travers les jours sombres.

Au coeur de cette redécouverte, par les bons soins d’un ami amateur de belle musique et fan d’Oasis, est venu poindre un morceau caché : Idler’s Dream. Une pépite unique en son genre dans la discographie du groupe, et que j’ai eu envie de partager avec vous pour l’article « douceur du mois ». Lire la suite

THE CHAPEL OF EXQUISES ARDENTS PEARS TorqueMadra

En novembre 2016, les Anglais de Stems et les Français d’Anathème se retrouvaient de nouveau pour jouer ensemble. De cette journée de rencontre musicale, naissait The Chapel of Exquises Ardents Pears et son premier EP « TorqueMadra ». Un petit quatre titres de 21 minutes dont le seul défaut est d’être trop court. Ici, la beauté néo-classique de Stems se marie à bonheur au post-rock lumineux d’Anathème. « TorqueMadra » tourne en boucle depuis plusieurs jours dans mon baladeur MP3, et j’en attends déjà la suite avec impatience.

Lire la suite

THEO ALEXANDER Waiting For You To Die

Après deux très beaux EP, le jeune compositeur anglais Theo Alexander est de retour avec son premier album. « Waiting For You To Die » est paru le jour du « Piano Day », célébrant avec grâce ce bel instrument qu’est le piano, et faisant pleinement honneur à ce jour spécial. Il est un merveilleux opus à découvrir. Lire la suite

ROBIN FOSTER Pen Had & Brest By Night

Compositeur anglais résidant en France, multipliant les projets et les collaborations franco-anglaises, Robin Foster est aussi un grand ami du chanteur d’Archive, Dave Pen, auquel j’avais consacré la petite douceur du mois de mars sur le blog (ma chronique de BirdPen au Supersonic à retrouver ici). En ce mois d’avril, l’amitié musicale sera donc à l’honneur avec les sonorités atmosphériques du guitariste et compositeur anglais que je n’ai découvert que très récemment, et dont la musique aérienne est aussitôt venue hanter mes songes.

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de découvrir Robin Foster entouré de ses musiciens, lors d’une très belle release party au Café de la Danse. Mon attrait pour ses compositions cinématographiques à la fois éthérées et intenses n’a fait que grandir avec sa prestation scénique. Là où, sans voix, les guitares vaporeuses chantent, là où les claviers envoûtent, là où la batterie transporte : un merveilleux moment. Lire la suite

BIRDPEN Like A Mountain

David Penney, alias Dave Pen, chanteur et guitariste d’Archive depuis un peu plus de dix ans, et Mickey Hurcombe, alias Mike Bird, également membre du collectif londonien, ont créé BirdPen en 2003. Tous deux originaires de Southampton, ils se connaissaient bien avant Archive. Ils sont amis depuis leur plus jeune âge, cet âge où tout semble possible, et leur musique respire cette connivence de longue date, restée intacte au fil des ans. Cinq EPs et quatre albums plus tard, le duo britannique continue de m’enchanter. De son univers en clair-obscur, de son rock aérien, de ses envolées tout en progressions intenses et savoureuses.

J’ai eu la chance de les retrouver en live hier soir, lors d’un concert intime au Supersonic, parmi quelques 150 fans venus profiter de ce show exceptionnel du groupe. Un moment magique, qui m’a donné envie de choisir BirdPen pour la traditionnelle petite douceur du mois chez Totoromoon. Lire la suite

DRY THE RIVER Shallow Bed

dry-the-river_shallow-bed

A l’heure où mon coeur n’en finit plus de jouer aux montagnes russes.

A l’heure où mon corps me rappelle sans cesse les blessures que mon âme tente d’oublier.

A l’heure où la brume semble ne jamais finir de se faire plus épaisse.

A l’heure où l’on a si mal qu’on en oublie de respirer.

Il reste la musique.

Celle qui transporte loin.

Celle qui fait oublier les chagrins.

Celle qui rappelle les belles choses.

Celle qui redonne du souffle.

Celle qui sauve la vie.

Du fond des tempêtes, des douleurs et de mon coeur détraqué, j’ai trouvé récemment le disque parfait pour traverser les jours sombres. Il s’appelle « Shallow Bed », il est le premier album d’un groupe britannique que j’ai découvert alors qu’il n’existait déjà plus. Et il a le pouvoir de faire se dissiper la brume.

Pour ne pas se laisser engloutir.

Pour regarder le bord du gouffre, yeux grands ouverts, et continuer d’avancer.

Pour se dire que, quels que soient les obstacles à surmonter, il y a une lumière au bout du chemin. Et que la vie est trop précieuse pour oublier de se battre pour elle, et d’en savourer les belles choses. Lire la suite

ALMA S/T Reissue & Reworkings and Remixes

alma-album-cover

A l’heure où certains aiment écouter des chants de Noël, j’aime plus que jamais me bercer de douceurs musicales réconfortantes et feutrées. Or, s’il est un groupe qui excelle en ce domaine, c’est bien Alma. Le talentueux duo londonien présentait il y a quelques semaines la ressortie de son premier opus, édité pour la première fois en version vinyle grâce aux bons soins de son label Fierce Panda Records, et accompagné pour l’occasion d’un album de versions remixées de ses titres.

La musique d’Alma à découvrir ou redécouvrir, c’est le petit cadeau de Noël de Totoromoon à vous tous. Et j’espère de tout coeur qu’il vous plaira. Lire la suite