POPPY ACKROYD Resolve

« Tout ce qui est resté du non-dit en moi, dès que j’entends de la musique, se montre et je pleure et c’est impossible. Voilà. (…) Elle ne sait pas ce qu’elle dit la musique, elle ne sait pas ce qu’elle fait. Elle est innocente à en hurler. »

– Marguerite Duras, Entretien avec Marianne Alphant.

La musique et l’émotion intenable. La musique au-delà des mots.

Et ces albums qui viennent vous foudroyer l’âme et confirmer ces propos.

Le nouvel opus de Poppy Ackroyd est de ceux-là.

Beauté sublime à faire jaillir les larmes.

Au-delà du langage.

Au-delà de tout.

Bijou. Lire la suite

Publicités

PUBLIC SERVICE BROADCASTING Every Valley au Badaboum

Public Service Broadcasting, duo musical le plus nerd d’Angleterre, est revenu cet été sous forme de trio avec « Every Valley ». J. F. Abraham, qui officiait déjà sur scène avec le duo, a rejoint J. Willgoose et Wrigglesworth en tant que membre du groupe à part entière pour donner le jour à ce nouvel opus.

Un nouvel album concept, une nouvelle réussite signée Public Service Broadcasting, que j’ai eu le plaisir de découvrir en live il y a quelques jours à Paris. Lire la suite

VLMV All These Ghosts

Jours sans soleil et sans sourire. Nuits sans lune et sans sommeil. Yeux tristes. Pensées sombres. Mais la musique, toujours. La musique douceur. La musique réconfort.

Toujours parfaites, les boucles de guitares aériennes et les réverbérations atmosphériques d’Alma viennent soigner l’âme.

Le talentueux duo londonien a changé la graphie de son nom, mais il n’a pas changé sa musique, si ce n’est pour la magnifier encore plus de sa beauté céleste. Il y a quelques jours, sous le nom d’Vlmv, le groupe a dévoilé un nouveau morceau enchanteur. Baume de douceur absolument parfait pour coeurs tristes.

A savourer sans modération. Lire la suite

NORDIC GIANTS Amplify Human Vibration à l’Espace B

C’était il y a quelques jours. Ma première rencontre avec Nordic Giants. J’avais refusé de regarder les vidéos de leurs performances filmées sur scène. Conserver le mystère. Garder la surprise. On m’avait dit que c’était fou qu’ils soient programmés à l’Espace B. Que leurs concerts étaient des spectacles grandioses. Que cette salle était bien trop petite pour eux.

Duo formé en 2010 à Brighton, en Angleterre, par des musiciens connus sous les noms de Loki et Rôka Skulld, Nordic Giants s’entoure d’une aura de mystère demeurée intacte avec le temps. Remarqué sur scène pour ses prestations en premières parties de Sólstafir, God Is An Astronaut ou encore Public Service Broadcasting, éclipsant même parfois la tête d’affiche, le groupe oeuvre à livrer des compositions où images, messages et musique sont tous d’égale importance. Difficile donc d’écouter un album du groupe sans la scénographie qui l’accompagne.

Il y a quelques semaines, je découvrais leur dernier album, « Amplify Human Vibration ». Fort d’un post-rock au message engagé, cet opus exige une écoute attentive. Oreilles distraites, passez votre chemin. Oreilles avides de discours forts à la mise en musique soignée, régalez-vous sans attendre de cet opus inspiré. Mais surtout, voyez-le en live, car c’est bien ici qu’il a pris, pour moi, tout son sens. Lire la suite

THE ECHELON EFFECT Signals

Véritable invitation au voyage, tantôt mélancolique, tantôt pleine d’espoirs lumineux, la musique de David Walters alias The Echelon Effect est belle et inspirée. Le Londonien, qui officie dans la musique instrumentale depuis près d’une décennie, était de retour au début de l’été avec « Signals », un nouvel album à l’esprit joliment voyageur, à découvrir. Lire la suite

SLOWDIVE Slowdive

Trois ans après une série de concerts de reformation, et vingt-deux ans après la sortie de « Pygmalion », leur dernier album en date, les anglais de Slowdive étaient de retour au printemps avec un nouvel opus. Opus auquel ils ont simplement donné leur nom, « Slowdive », comme pour mieux affirmer une identité toujours intacte, même deux décennies après leur dernière oeuvre.

Slowdive, pilier du shoegaze, propose avec ce nouvel album une pépite évanescente, délicatement aérienne et mélancolique, signant un retour de toute beauté. Lire la suite

JAMES MALONEY Gaslight

Vous le savez, ces jours-ci plus que jamais, les beautés néo-classiques accompagnent mes jours et mes nuits, me berçant de leurs douceurs enveloppantes. Il y a quelques jours, avec une nouvelle sublime sortie, mon label néo-classique préféré Moderna Records confirmait son goût inégalé pour dénicher des talents et m’enchantait une fois de plus.

C’est un jeune compositeur basé à Londres que les Québécois mettent en lumière ce mois-ci avec la sortie de « Gaslight », premier album de l’Anglais James Maloney. « Gaslight » est un premier album somptueux, nouveau bijou néo-classique qui n’a rien à envier aux ténors du genre. A savourer absolument. Lire la suite

RADIOHEAD Daydreaming

Il est, dans le dernier album de Radiohead, un morceau absolument magnifique. Un morceau pour rêveur. Un morceau qui réconcilierait n’importe quel individu avec la musique du groupe. Ce groupe qui a pu, tout au long de ses 25 ans d’existence, tour à tour m’émerveiller et me décevoir. Ce groupe qui, malgré tout, restera à jamais à l’origine d’un des plus beaux disques de ma discothèque, le sublime « OK Computer ».

« A Moon Shaped Pool », paru l’année dernière, a ainsi dévoilé un magnifique petit bijou. Il s’appelle Daydreaming, il regorge d’une superbe mélancolie, et il est la petite douceur que j’ai choisie pour vous ce mois-ci. Lire la suite

OASIS Idler’s Dream

Je venais d’avoir 15 ans quand « Definitely Maybe » a vu le jour. Depuis ce premier album, les anglais d’Oasis sont restés accrochés à mes souvenirs d’adolescente. Qu’on aime ou qu’on déteste les frères Gallagher, ceux-ci ne laissent personne indifférent. Leurs disques, que j’avais laissés de côté ces dernières années, sont revenus récemment habiter ma route. En forme de douce régression temporelle, ils sont venus luire à travers les jours sombres.

Au coeur de cette redécouverte, par les bons soins d’un ami amateur de belle musique et fan d’Oasis, est venu poindre un morceau caché : Idler’s Dream. Une pépite unique en son genre dans la discographie du groupe, et que j’ai eu envie de partager avec vous pour l’article « douceur du mois ». Lire la suite

THE CHAPEL OF EXQUISES ARDENTS PEARS TorqueMadra

En novembre 2016, les Anglais de Stems et les Français d’Anathème se retrouvaient de nouveau pour jouer ensemble. De cette journée de rencontre musicale, naissait The Chapel of Exquises Ardents Pears et son premier EP « TorqueMadra ». Un petit quatre titres de 21 minutes dont le seul défaut est d’être trop court. Ici, la beauté néo-classique de Stems se marie à bonheur au post-rock lumineux d’Anathème. « TorqueMadra » tourne en boucle depuis plusieurs jours dans mon baladeur MP3, et j’en attends déjà la suite avec impatience.

Lire la suite