GLORIES Distant After

Il y a deux ans, je vous parlais de Glories, collectif américain né en 2011 en Alabama. En 2017, le groupe évoluant alors sous forme de quatuor donnait naissance à son troisième album (ma chronique de « There Is No Stillness » à retrouver ici). Cette même année, peu après la sortie du disque, Glories perdait tragiquement son guitariste et fondateur, Zach Cooner. « Distant After », paru la semaine dernière, lui rend hommage. Premier album du groupe à voir le jour après ce décès, il peint, sans paroles, le chagrin et la mélancolie mieux qu’aucun autre. Lire la suite

GLORIES There Is No Stillness

glories_there-is-no-stillness

Glories est un collectif américain né en 2011 en Alabama. Il vient de donner naissance à son troisième album, « There Is No Stillness ». Un album aux compositions de post-rock instrumental à haut pouvoir émotionnel, à découvrir absolument. Lire la suite

EDITORS The Weight Of Your Love

Editors_TWOYL

Paru en juillet dernier, le nouvel album des anglais d’Editors s’est fait lapider de manière quasi unanime par la critique. Alors certains vont dire que j’ai l’esprit de contradiction, ou que je cherche à tendre le bâton pour me faire battre… Car pourquoi encore, après le dernier Muse (voir ici), chroniquer un album que beaucoup trouvent mauvais ? Eh bien tout simplement parce que cet album me plaît beaucoup, à moi ! Non que je sois une fan inconditionnelle d’Editors, comme je le suis de Muse (j’avoue et j’assume), mais j’ai toujours écouté leurs disques avec plaisir. J’aime la voix caverneuse, cold-wave, de Tom Smith, les lignes de basse, et les profondeurs sombres des compositions. Et ce que j’aime sur ce quatrième et nouvel album, c’est son audace. Lire la suite