BANTAM LYONS Melatonin Spree au Point Ephémère

Bantam Lyons Point Ephémère 24.03.2016 Totoromoon

Mes rockeurs bretons préférés étaient de retour à Paris la semaine dernière pour présenter en live leur nouvel album. « Melatonin Spree » sort officiellement le 1er avril, mais j’ai eu la chance de pouvoir me le procurer en avant-première à l’occasion de la venue du groupe pour un concert mémorable au Point Ephémère. Depuis, il tourne en boucle à plein volume non seulement dans ma chaîne hi-fi, mais aussi dans les enceintes de mon ordinateur, dans mon baladeur MP3, à la maison, dans la rue, dans le bus, dans le métro, au bureau… partout. « Melatonin Spree » est devenu une obsession.

Je l’avais déjà dit, mais ce sera désormais écrit : je suis amoureuse des Bantam Lyons.

Depuis un an et ma découverte de l’EP « I Want To Be Peter Crouch » (ma chronique ici), Bantam Lyons n’en finit plus de me subjuguer de son rock tourbillonnant, fiévreux et obsédant.

Deux concerts (mes live reports ici, et ) et un autre EP plus tard (classé EP de l’année dans mon top 2015, ma chronique ), les rockeurs bretons ont confirmé qu’ils occupaient une place de choix dans le coeur de la musique addict que je suis. Avec ce nouvel album, ils remportent à présent la palme du groupe qui aura récemment su me transporter le plus, tous genres confondus.

Un bijou à vous procurer de toute urgence. Lire la suite

Publicités

BANTAM LYONS à La Mécanique Ondulatoire

Bantam Lyons - Mécanique Ondulatoire 06.01.2016 (3)

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises des rockeurs bretons de Bantam Lyons (ici, , et ). Si je vous en ai parlé si souvent, c’est parce que je les trouve réellement très talentueux, et qu’à l’heure actuelle chacun de leurs deux EP ne se lasse pas de tourner régulièrement dans mon baladeur MP3.

En attendant impatiemment la sortie de leur album prévue dans quelques semaines, j’ai eu la chance de débuter mon année concerts 2016 par une de leurs prestations parisiennes. Ce fut dans la petite cave voûtée de La Mécanique Ondulatoire, cachée sous les pieds du bar et comble pour l’occasion, et ce fut une très belle soirée. Lire la suite

BANTAM LYONS Ep

Bantam Lyons_New EP

Le quatuor breton Bantam Lyons prépare la sortie de son premier album, à paraître en 2016. En attendant, le groupe est de retour avec un nouvel EP. Il n’a pas de titre, mais il est aussi savoureux que son prédécesseur, « I Want To Be Peter Crouch » (pour en lire ou en relire ma chronique, c’est ici).

Guitares et claviers tourbillonnent toujours, tandis que la voix, habitée, n’en finit plus de hanter. Un régal. Lire la suite

BANTAM LYONS & THE PROPER ORNAMENTS à l’Espace B

Concert-BANTAM-LYONS-THE-PROPER-ORNAMENTS-DJOKOVIC-ESPACE-B

Il y a quelques jours, l’Espace B proposait une très belle soirée mettant le rock breton et grand-breton à l’honneur. Deux groupes français (bretons, donc) et un groupe anglais (from London), pour une soirée qui s’annonçait prometteuse. Lire la suite

BANTAM LYONS I Want To Be Peter Crouch

Bantam Lyons_I Want To Be Peter Crouch

Bantam Lyons, c’est un personnage de l’ « Ulysse » de James Joyce. C’est aussi un jeune groupe de rock français. Et c’est encore une découverte réalisée grâce aux suggestions d’un gentil lecteur de Totoromoon. Et un vrai coup de coeur pour moi !

Originaires de Brest, les Bantam Lyons sont désormais basés à Nantes, où ils aiment écouter Sonic Youth, The Walkmen et Electrelane, preuve qu’ils ont bon goût. Ce sont quatre garçons, mais je retrouve chez eux ce que j’aimais chez les canadiennes de The Organ. Ici, guitares et claviers tourbillonnants sont associés à des rythmes accrocheurs, et la voix est comme la basse, hantée et obsédante. Lire la suite

THALAMOS Δ

Thalamos cover

Quatuor formé à Brest en 2012, Thalamos est la nouvelle jolie découverte musicale déposée dans la boîte à lettres de Totoromoon il y a quelques jours.

A la croisée du post-rock et du rock progressif, avec ses deux guitares, sa basse et sa batterie, le groupe fait se rencontrer divers influences allant de Pink Floyd à Explosions In The Sky, et les assimile pour créer des titres instrumentaux épurés et lumineux.

Empruntant son nom au mot grec signifiant « la chambre », Thalamos a d’abord produit un EP en 2012, intitulé fort logiquement « The Listening Room », et vient tout juste de dévoiler son premier album, « Δ ». Lire la suite