OISEAUX-TEMPETE Tlamess à Petit Bain

En ce 20 février venteux, se tenait à Petit Bain la release party de « Tlamess (Sortilège) », première bande originale de film signée par les talentueux Oiseaux-Tempête. A l’automne, ma petite santé ne m’avait pas permis d’assister à la release party de « From Somewhere Invisible », dernier album studio du groupe (ma chronique à retrouver ici), je ne voulais donc sous aucun prétexte manquer cette nouvelle occasion de renouer avec les prestations live crépusculaires et captivantes de l’une de mes formations françaises favorites, passée maître dans l’art de transcender ses pièces sur scène. Lire la suite

WE STOOD LIKE KINGS en ciné-concert au Balzac

We Stood Like Kings_Balzac 2016_Totoromoon (6)

Aujourd’hui, en France, on fête les mamans. Je vous ai déjà parlé de la mienne dans mon article sur un artiste cher à son coeur (William Sheller « Un Homme Heureux » à lire ou à relire ici). Aujourd’hui, je vous parlerai donc du dernier concert où je l’ai emmenée avec moi. Parce que oui, elle est comme ça, ma maman : elle aime découvrir ce qui passionne ses enfants. Et on l’adore pour ça et pour tous les efforts que ça lui demande parfois. Elle prête ainsi ses oreilles à la K-Pop dont raffole ma petite soeur, au métal tonitruant et parfois hurlant dont raffole mon petit frère, et au mystérieux post-rock (« Mais qu’est-ce donc que ça ? ») dont raffole sa fille aînée.

A Noël dernier, parmi sa pile de cadeaux, j’avais même eu l’audace de glisser quelques disques (mes albums préférés de Mono et Ólafur Arnalds, entre autres). Et figurez-vous qu’elle a adoré. Oui, je sais, j’ai la chance d’avoir une maman formidable.

Quand j’ai donc appris que les merveilleux post-rockeurs belges de We Stood Like Kings viendraient pour la première fois jouer à Paris en ciné-concert au Balzac, je me suis précipitée pour bloquer ma soirée et acheter des places. J’étais tellement contente que j’en ai fait un concours sur le blog. J’en profite d’ailleurs pour remercier tous ceux d’entre vous qui y ont participé avec enthousiasme.

Car quoi de mieux pour découvrir un groupe qu’on adore qu’une jolie salle de cinéma parisienne ? La seule chose qui pouvait être encore mieux, c’était d’y aller avec des êtres chers. C’est ce que j’ai fait, avec ma maman, son petit mari, mon petit mari à moi, et un ami qui a ainsi rencontré une partie de ma famille (note pour Rémi : une pluie de compliments maternels s’est abattue sur toi après le concert, tes oreilles ont dû siffler 😉 ). Et j’ai passé une soirée formidable.

Partager un moment émouvant de musique live avec ceux qu’on aime, retrouver par hasard dans la salle une gentille collègue de travail, rencontrer plusieurs lecteurs de Totoromoon qui avaient découvert We Stood Like Kings grâce à moi, et pouvoir longuement échanger avec les musiciens après le concert. Cette soirée m’a fait bondir le coeur de bonheur.

Lire la suite