BALMORHEA Clear Language

En 2015, je consacrais la première douceur musicale de l’année au groupe américain Balmorhea (ma chronique de « Heir » à relire ici). Il y a quelques jours, les post-rockeurs texans étaient de retour avec un nouvel album. « Clear Language » habille ses sonorités post-rock et folk de teintes électroniques vaporeuses et éthérées. Un album en forme de bulle de douceur à savourer. Lire la suite

Publicités