Adieu 2017 / JESSICA93 Release Party à La Maroquinerie

Chère année 2017,

Année de toutes les apocalypses, je ne m’étendrai pas sur ton cas. J’ai juste hâte que tu t’achèves.

Hâte de réussir à sécher les larmes que tu as fait couler.

Hâte de retrouver l’horizon.

La lumière.

Les espoirs et les rêves.

Ce lundi 18 décembre, jour de la release party du nouvel album de Jessica93, une apocalypse de plus est venue s’ajouter à ton palmarès. Et elle a achevé de me faire définitivement te détester.

Pourtant, la musique était belle. Lire la suite

Publicités

TALITRES fête ses 15 ans à La Maroquinerie

15-ans-talitres_maroquinerie_10-11-11

Talitres, le plus élégant des labels français, fondé par Sean Bouchard, fêtait il y a quelques jours ses 15 ans. Ce label, qui développe un catalogue à la croisée des musiques pop et folk, et pour lequel la seule exigence est de défendre les artistes « qui parlent à nos oreilles et qui secouent notre coeur » est un de mes labels préférés, et ce depuis l’aube des années 2000. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est un label dont les choix parlent à mon coeur, et qu’il a permis, entre autres merveilles (The National, The Walkmen et Motorama par exemple), la diffusion de deux des groupes les plus fantastiques qui soient à mes yeux : Flotation Toy Warning, dont les mélodies enchanteresses ont illuminé le pluvieux samedi normand où je me suis mariée, résonnant dans la petite mairie de bord de mer, et I Like Trains, dont les compositions n’en finissent pas de captiver mes songes et dont chaque concert demeure parmi les moments les plus magiques qui soient dans mes souvenirs.

Alors quand, un jour, j’ai reçu un mail d’Edouard, nouveau chargé de développement chez Talitres, me proposant une collaboration entre mon petit blog et ce beau label, j’étais tellement heureuse que j’en suis restée muette. Sidérée devant l’écran de mon ordinateur. Un sourire bête et béat coincé au coin des lèvres. Peut-être que je ne devrais pas vous raconter cela. Peut-être que cela ne fait pas très « professionnel ». Mais c’est ainsi. Totoromoon est un blog que j’ai créé il y a 4 ans pour partager ma passion pour la musique, celle qui secoue mes émotions, celle qui ensoleille mon quotidien, et cette rencontre avec Edouard et avec le label que j’admire le plus en France est la preuve que d’une passion entretenue sans grandes ambitions mais avec cette flamme au fond de soi peuvent naître de grands bonheurs. Et je suis heureuse de partager avec vous ces petits papillons que j’ai la chance de recevoir dans le coeur grâce à mon blog, et grâce à vous qui le lisez et l’aimez.

Totoromoon a donc eu la chance de faire partie des invités à l’anniversaire de Talitres, célébré lors de plusieurs soirées organisées les 9 et 10 novembre à Paris, puis les 11 et 12 novembre à Bordeaux. Ces soirées réunissaient des artistes talentueux du label, venus présenter leurs nouveaux opus, et marquaient également le grand retour sur scène de mes héros rêveurs et inclassables de Flotation Toy Warning. Des soirées qui, pour ceux qui ont eu le plaisir d’y assister, sont déjà gravées dans les mémoires. Lire la suite

DEAD Voices

Dead_Voices

Je vous ai déjà parlé de Dead, et de ses deux premiers EP de cold wave sombre, froide et savoureuse (ma chronique de « Transmissions / Verse » à lire ou à relire ici). Le trio rennais est de retour avec « Voices », un premier album abouti et plus envoûtant jamais. Préparez-vous de nouveau à danser au coeur des nuits froides. Lire la suite

EAST Hula Hoop

EAST_Hula Hoop

Vous êtes fan comme moi du Manchester de la fin des années 70 et des années 80 ? Vous auriez rêvé de danser à cette époque à l’Haçienda ? Votre chéri a la tête de Ian Curtis gravée sur la coque de son téléphone portable et vous en êtes fière (bon, ça c’est peut-être un peu moins courant) ? Si vous répondez à au moins une de ces trois propositions, vous allez adorer EAST.

Après deux EP parus en 2013 et 2014, le duo lyonnais, devenu trio l’année dernière, vient de donner naissance à son premier album. « Hula Hoop » est un opus baigné dans les sonorités post-punk et new wave, mais aussi bercé par une jolie modernité. A découvrir. Lire la suite

JESSICA93 au Café de la Danse

Jessica93 Cafe de la Danse 04.03.2016 (3)

Le semaine dernière, le label Teenage Menopause organisait une soirée de concerts au Café de la Danse, avec notamment Jessica93, one man band au shoegaze apocalyptique du talentueux Geoffroy Laporte, que je ne me lasse pas de réentendre en live.

Je vous ai déjà parlé à plusieurs occasions de Jessica93, de ses albums (ici, et ), et de ses performances lives à couper le souffle (ici, et encore ). Seul avec ses guitares, ses boucles hypnotiques et sa voix lointaine, Geoffroy Laporte m’a envoûtée à chaque fois. Et ce vendredi, au Café de la Danse, sa musique m’a fascinée comme toujours.

Pour la première fois, Geoffroy Laporte n’est pas seul sur scène. Un deuxième guitariste et un bassiste l’accompagnent. Ses compositions sombres prennent une ampleur inédite, faisant pleuvoir les décibels. La performance est moins impressionnante, mais le son, lui, est sensationnel. Un set d’une puissance magistrale. Lire la suite

VOID PLACES Haughty Regards

Void Places_Haughty Regards

Je rêvais du jour où un groupe français me procurerait les frissons que je ressens quand j’écoute certains groupes cold wave que j’adore. Mon rêve est entrain de se réaliser avec le rock sombre et inspiré des français de Void Places.

Paru en décembre, « Haughty Regards » est un six titres à l’atmosphère empreinte de mystère et de gravité. Une découverte musicale qui hantera vos jours et vos nuits. Lire la suite

JESSICA93 à La Flèche d’Or

Jessica93 Flèche d'Or 03.10.2015 (4)

L’année dernière, après avoir dévoré ses deux albums, je découvrais Jessica93 sur scène. One man band apocalyptique du français Geoffroy Laporte, Jessica93 est une expérience impressionnante à vivre au moins une fois en live.

Boucles de guitares superposées à l’infini, rythmes obsédants, voix lointaine et sonorités cold wave sombres et fascinantes : un univers porté magistralement par un seul homme. Brillant. Lire la suite

JESSICA93 au Point Ephémère

Winter Camp Festival 2014

Le Point Ephémère accueillait ce 13 décembre la dernière soirée du Winter Camp Festival. L’occasion pour moi de découvrir sur scène le fascinant Geoffroy Laporte alias Jessica93. One man band apocalyptique, Jessica93 délivre une musique sombre et hypnotique, à la fois inquiétante et irrésistiblement enivrante.

Si vous avez manqué mes articles à son sujet, vous pouvez vous rattraper avec ma chronique de son premier album « Who Cares » ici, ou avec celle du dernier en date « Rise » .

Jessica93_Point Ephémère 13122014 (1)

En ce samedi soir, dans un Point Ephémère plein à craquer, Geoffroy Laporte aura fait souffler une bise électrique, brumeuse et glacée. Un concert hypnotique et intense.

Lire la suite

JESSICA93 Rise

Jessica 93_Rise

Le 3 novembre, Geoffroy Laporte alias Jessica93 annonçait sur Facebook : « Rise sort aujourd’hui lundi 3 novembre, il est scorpion ascendant truc de ouf ». Et je n’ai pratiquement rien à ajouter à cela. A part : précipitez-vous.

Son premier album, l’apocalyptique et brillant « Who Cares », était déjà placé dans les sommets de mon top albums 2013, et je pense qu’il en sera de même en 2014 pour le non moins apocalyptique « Rise », qui nous renvoie aux heures les plus sombres et les plus savoureuses de la coldwave. Lire la suite

INTERPOL El Pintor

Interpol_El Pintor

Il y a dans la musique d’Interpol une forme de romantisme noir et stylisé qui m’a toujours plu.

Alors bien sûr, depuis la vibrante prestation de l’Alhambra en juin dernier et les trois nouveaux titres dévoilés à cette occasion (mon live report de cette soirée, à lire ou à relire par ici), j’attendais avec une impatience non dissimulée la sortie d’ « El Pintor », cinquième album des emblématiques rockeurs aux costumes sombres.

Le groupe a choisi l’anagramme de son nom et le mot peintre en espagnol pour baptiser ce nouvel opus. Et en effet, c’est une oeuvre proche d’une toile de maître que nous offrent les new yorkais, désormais sous la forme d’un trio après le départ de leur bassiste, mais plus en forme que jamais. Les lettres sont redistribuées, mais le son d’inspiration cold wave est toujours tel qu’à l’origine, inimitable. Lire la suite