SAN CAROL Houdini

Derrière San Carol se cache Maxime Dobosz, jeune musicien passionné, attachant et talentueux. Maxime est un inventeur. Il aime faire parler les silences. Inventer la musique. De la pop, il fait une symphonie. Elle est foisonnante et délicate. Puissante et sensible. « Houdini » est le troisième album qu’il réalise aux commandes de San Carol, avec ses comparses de VedeTT et de Pégase. Et il est absolument délicieux. Lire la suite

Publicités

MERMONTE Acroamatic

« Mes yeux sont tristes. Mon coeur est lourd. Mon ciel est noir.
Ma plume est sombre et j’ai beaucoup hésité avant de la reprendre.
Car aucun mot ne pourra transcrire assez bien ce que j’ai ressenti ce 13 novembre.
Et ce que je ressens encore. »

Trois ans après, je n’oublie pas. Je n’oublierai jamais.

Le 13 novembre 2015, au Bataclan et dans les rues de Paris, la mort a remplacé la joie, et la barbarie est venue souiller un des endroits qui m’est le plus cher au monde. Cet endroit où mon coeur se soulève et où, à la faveur des notes de musique, j’oublie tout.

Il y a trois ans, j’écrivais l’effroi et la tristesse. J’écrivais mon coeur piétiné par le chagrin.

Aujourd’hui, la douceur, l’art, la beauté, l’amitié et le partage sont une fois de plus, et plus que jamais, ce dont j’ai besoin. Et c’est toujours avec l’espoir que la joie et l’amour triomphent sur la haine et la terreur que je continue à écrire. A me rendre à des concerts. A partager. A rêver. Lire la suite

ARHIOS Arhios

« Du post-rock à l’opéra », c’est ainsi qu’Arhios s’est présenté à moi il y a quelques semaines. Amoureuse de post-rock, mais aussi d’opéra, j’ai cliqué avec plaisir sur le message envoyé par le groupe. Et c’est par le biais d’une très belle vidéo, filmée à l’opéra de Rennes, que j’ai fait connaissance avec le post-rock savoureux du jeune quatuor breton. Un groupe prometteur, à découvrir. Lire la suite

BRUIT ≤ Monolith

Il est un type de son au pouvoir évocateur si fort qu’il parvient à s’ancrer en soi dès l’instant où il y résonne. Comme s’il arrivait au bon moment. Ce moment propice au jaillissement d’une émotion qui n’osait pas s’exprimer. Retenue là, pudiquement. Jusqu’à l’apparition de ce son, à la fois nouveau et déjà familier, qui balaie la pudeur. Qui vient caresser l’âme dans un murmure, et saisir le corps dans une tonitruance éclatante.

Ce moment du lâcher prise, de l’abandon.

Ce moment, ce fut pour moi celui de ce matin d’octobre, lorsque j’ai découvert la première captation live de BRUIT ≤. Il était tôt, je partais travailler. Dans le bus, j’ai mis mon casque, et lancé la vidéo. Et, tout à coup, c’est comme si j’avais été seule au monde. Durant ces 13 minutes de musique sans paroles. Le son m’a saisie. L’image m’a hantée. C’est à peine si j’ai senti les premières larmes. Elles sont venues l’air de rien. Autour de la cinquième minute, là où les notes du violoncelle se distordent. Là où les violons se mêlent aux percussions dans une plainte magnifique. Et puis, elles se sont mises à couler à flot. Là où les guitares saturent dans des murs de vibrations intenses. Là où les corps se plient pour ne faire plus qu’un avec leurs instruments. Là où toutes les cordes semblent pleurer à leur tour.

BRUIT ≤ est un quatuor de musique instrumentale né à Toulouse. Il vient de donner le jour à son premier opus, « Monolith ». Ici se marient post-rock, éléments électroniques et arrangements classiques. Une fulgurance de beauté intense et saisissante, à découvrir absolument. Lire la suite

VINC2 Rescued From Drowning

La musique comme baume à l’âme, c’est ainsi que Vincent la conçoit.

Je vous ai déjà parlé de Vincent Coudert, alias Vinc2. « By The Third Sea », son troisième délicieux album paru en 2013 et ressorti chez Fluttery Records en 2016, était venu ouvrir en douceur une de mes années de chroniques. Cette année, Vincent est de retour avec « Rescued From Drowning », un nouvel album d’ambient vaporeux, plus doux et plus apaisé que jamais. A découvrir. Lire la suite

FEROCES Joséphine

« On fait semblant, d’y voir clair, d’être cohérent. Mais la vérité c’est qu’on agit sans réfléchir. C’est tout. » Virginie Despentes, Vernon Subutex.

C’est avec les mots incisifs et saisissants de Virginie Despentes que Féroces introduit son nouvel opus. Après les excellents « Juliette » (2016, ma chronique ici) et « Victor » (2017, ma chronique ), le trio bisontin est de retour avec un troisième EP. « Joséphine » est incisif et saisissant, lui aussi. Il vient tout juste de sortir, et je vous le recommande absolument. Lire la suite

HORST Good Foot Good Eye

Dans le foisonnement de la production musicale actuelle, il est des groupes qui parviennent à provoquer un attachement particulier. Ils ont un univers un peu à part. Ils ont un je-ne-sais-quoi en plus. Quelque chose qu’on n’arrive pas forcément à expliquer, mais qu’on aime irrésistiblement.

Horst est de ceux-là.

Trio parisien formé en 2010, Horst se revendique d’un genre bien à lui, quelque part entre le post-rock, le math-rock, et tous ces courants avec du rock dedans. Ici, il y a de l’impertinence. Là, il y a une liberté de ton singulière.

En ce 1er mai, alors que le muguet fleurissait les trottoirs gris de la capitale, Horst donnait naissance à son quatrième album. Un nouvel opus savoureux, à découvrir. Lire la suite

MOE’S Smiles & Scars

Trio de post-rock instrumental, Moe’s naît à Rennes en 2004. Après deux EPs mêlant post-rock, stoner et électro-rock, le groupe vient de donner le jour à « Smiles & Scars », son premier album. A la croisée d’un rock enlevé et d’un post-rock éthéré, sans paroles mais joliment expressif, « Smiles & Scars » est un bel album à découvrir. Lire la suite