OROUNI Partitions

Projet du talentueux songwriter Rémi Antoni, Orouni est à la pop made in France ce que Belle & Sebastian et The Divine Comedy sont pour moi à la pop britannique. Des joyaux aussi beaux que subtils et délicatement ciselés.

Après « Somewhere In Dreamland », l’EP le plus lumineux de mon année 2017, Orouni est de retour avec un nouvel album. Fort d’une pop toujours gracieuse et gorgée de soleil, candide sans pour autant manquer de sérieux, « Partitions » est sans nul doute l’album le plus ambitieux composé à ce jour par Orouni. Des mélodies accrocheuses, des orchestrations originales, des arrangements soignés. Un album plus riche et plus raffiné que jamais. Lire la suite

Publicités

LOST IN KIEV Persona

Trois ans après le ténébreux « Nuit Noire », les post-rockeurs français de Lost In Kiev sont de retour avec un troisième album. « Persona » marque un tournant dans la discographie du groupe. Plus cinématographique encore que ses prédécesseurs, plus électronique, plus accessible sans pour autant manquer d’ambition, il est une audace remarquable et réussie. Un très bel album à découvrir. Lire la suite

GRIMLAKE Memories

Il y a cinq ans, je rencontrais pour la première fois Mathieu Legros, alias GrimLake. C’était dans un petit café de Belleville, au printemps. Et c’était une très belle rencontre, musicale et humaine. Il y a quelques jours, GrimLake était de retour avec « Memories », un deuxième album annoncé comme le dernier sous cette forme par l’artiste, mais dont on espère qu’il ne sera que les prémices d’autres beaux projets. Lire la suite

RICHARD ANDREWS The Golden Fascination

Il y a quelques jours, le Toulousain Andrew Richards alias Richard Andrews donnait le jour à son premier album solo. C’est sous un pseudonyme en forme d’alter ego que le musicien dévoilait « The Golden Fascination », recueil de dix chansons intimistes et délicatement ouatées, portées par une voix comme sortie d’un rêve. Murmurer des confidences, savourer le silence et se draper d’innocence pour parer à l’absurdité du monde, c’est ce que propose Richard Andrews dans ce très bel opus à découvrir. Lire la suite

ELEPHANT & CENTIPEDE Lungs

« A weird trip between hope and rage », ainsi se décrit Elephant & Centipede sur son Bandcamp. Peut-être est-ce pour ça que sa musique s’est immédiatement accrochée à mes tympans. Car d’espoir et de rage, c’est ainsi que j’ai l’impression qu’a toujours été faite ma vie. D’aussi loin que remontent mes souvenirs. Quoi que je fasse, j’ai cette sensation inexorable que de la lumière, il faut toujours payer le prix. Lutter contre l’injustice. S’épuiser chaque jour en batailles sans fin. Tomber. Se relever. Ravaler ses déceptions et balayer ses chagrins. S’entêter à vouloir avancer et rêver, la peur au ventre et le désir à l’âme, en vivant tout à fond. Dans l’espoir et la rage. Et tant pis pour les bleus au coeur ramassés au passage.

Elephant & Centipede, jeune quatuor français formé en 2015, vient de donner le jour à son deuxième EP, « Lungs ». Quatre titre pour 25 minutes en forme de souffle de vie saisissant, sortis tout droit de poitrines au bord de l’étouffement. Parfait. Lire la suite

JULIEN MARCHAL INSIGHT IV

C’est sans doute avec le plus bel album qu’il ait jamais composé que le talentueux pianiste bordelais Julien Marchal clôt sa série « INSIGHT ». « INSIGHT IV », quatrième album d’une série entamée en 2015, se fait le digne successeur des trois beaux opus qui l’ont précédé, mais atteint des sommets d’élégance et de raffinement inégalés. Superbe. Lire la suite

QUENTIN SIRJACQ Companion

Après « Far Islands And Near Places », le talentueux compositeur et pianiste français Quentin Sirjacq est de retour avec « Companion ». J’y ai trouvé la douceur sensible et délicate de ce mois de mars, parfaite à l’approche des premiers jours du printemps. Lire la suite

FRANÇOIS MERLIN Persona

On me demande souvent quelle quantité de demandes de chroniques je reçois pour Totoromoon. A cela, je réponds qu’à présent, j’en reçois en moyenne une dizaine chaque jour. Dans la boîte mail. Dans les commentaires du blog. Le Facebook de la page. Le Facebook personnel. Instagram. Twitter. C’est formidable. Mais parfois, je ne sais plus où j’habite ni où donner de la tête. Et puis moi, Twitter, je n’y ai jamais rien compris. Alors parfois, je me décourage. Je me dis qu’il y a tellement de belle musique à découvrir. Tellement de choses à partager. Que les journées sont trop courtes. Que la vie passe trop vite. Qu’il faut faire des choix. Se résoudre à ne pas pouvoir tout écouter. Ne pas risquer l’overdose. Continuer à avoir le plaisir de partager. A faire qu’il y ait encore une saveur et un sens à tout ça. Ce sens, que je crois parfois avoir oublié mais que, sans le savoir, certains musiciens me rappellent. Ce sens, François Merlin me l’a rappelé dans le message qu’il m’a envoyé. Et dans la musique qu’il a composée. C’était un 2 janvier. Et ça a illuminé mon début d’année. J’espère que vous aimerez son disque comme je l’ai aimé. Lire la suite

MELATONINE Stances

Au commencement des années 2000, naissait Melatonine. On le dit post-rock, math rock, noise, expérimental, mais le trio messin aime surtout s’affranchir des étiquettes. Après douze ans de silence, Melatonine est de retour avec « Stances », un album plus électrique, hypnotique et libre que jamais, fort d’élégantes fulgurances et de fascinantes énergies. A découvrir absolument. Lire la suite

QUENTIN SAUVÉ Whatever It Takes

A première vue, Quentin Sauvé et moi n’avions rien en commun. Artiste de la scène post-hardcore officiant chez Birds In Row, As We Draw ou encore The Brutal Deceiver, partageant régulièrement la scène avec Converge et Neurosis, le jeune Lavallois évoluait dans un monde très éloigné de mes douceurs musicales de prédilection. Pourtant, en 2011, il s’était déjà échappé avec un projet folk plus personnel, du nom de Throw Me Off The Bridge, projet cependant passé à côté de moi puisqu’il continuait à faire les premières parties de groupes que je prenais soin de tenir éloignés de mes tympans sensibles. Et puis, récemment, Quentin Sauvé est arrivé dans mon monde. Avec un nouveau projet à son nom. Comme une mise à nu. Et il m’a littéralement bouleversée. Lire la suite