RICHARD LUKE Washing Day

Compositeur et multi-instrumentiste écossais, Richard Luke vient de donner le jour à son premier album, « Voz ». Au creux de ses compositions introspectives et sensibles, j’ai trouvé la douceur musicale parfaite de ce mois d’avril.  Lire la suite

Publicités

THERE WILL BE FIREWORKS The Dark, Dark Bright

There Will Be Fireworks_The Dark Dark Bright

Quoi de mieux que de parler d’un groupe qui promet des feux d’artifice, le jour où celui qui a mis des feux d’artifice dans ma vie s’apprête à souffler ses bougies ?

There Will Be Fireworks est un groupe au nom prometteur, composé de cinq comparses venus de Glasgow, et officiant depuis 2009 dans un rock teinté de folk et de post-rock.

Paru en 2013, près de cinq ans après un premier album éponyme, « The Dark, Dark Bright » est le deuxième album du groupe. Un album entre rock et folk, mais qui puise largement son inspiration dans les constructions et sonorités post-rock. Ici, les mélodies sont ciselées, les orchestrations travaillées tout en subtils crescendos et la voix oscille entre délicatesse et intensité rageuse. Un accord parfait pour un disque savoureux, à découvrir. Lire la suite

STUART MURDOCH God Help The Girl Soundtrack

God Help The Girl

« God Help The Girl » est un film musical réalisé par Stuart Murdoch, leader du groupe écossais Belle & Sebastian. Il nous invite à suivre Eve (Emily Browning), jeune anorexique qui compose des chansons dans sa chambre d’hôpital, en rêvant de les entendre un jour à la radio. Le temps d’un été, elle s’échappe et rencontre James (Olly Alexander), musicien timide et romantique, et Cassie (Hannah Murray), jeune fille décalée des quartiers chics à qui celui-ci donne des cours de guitare. De leur passion commune pour la musique, les trois protagonistes tireront la formation d’un groupe pop et de jolis partages.

L’origine de « God Help The Girl » remonte à 2009, quand Stuart Murdoch dévoile un album concept fait de chansons destinées à des chanteuses, pensées comme une bande originale de film mais longtemps restées dans l’ombre faute de temps pour les enregistrer. Lire la suite

MOGWAI Rave Tapes / L’Olympia

Mogwai_Rave Tapes

Après le sublime « Hardcore Will Never Die But You Will », et la bande originale spectrale des « Revenants » (ma chronique ici), Mogwai nous livre un huitième album qui ne révolutionne pas sa discographie, mais qui se place dans la juste continuité de ce qu’il sait faire le mieux : un post-rock qui nous plonge dans un épais brouillard où la quiétude se mêle à l’inquiétude.

Sorti le 20 janvier, « Rave Tapes » dévoile dix morceaux, riches de constructions minutieusement orchestrées et d’un magistral travail sur le son, comme l’ont à coeur les écossais depuis les presque vingt années de leur brillante carrière. Lire la suite

TRAVIS Some Sad Song

Travis_12_Memories

Nous sommes le 13, c’est le jour de la petite douceur du mois. Celle-ci sera savoureuse comme de la guimauve…

Nous voici en 2003, à la sortie de « 12 Memories », quatrième album de Travis, groupe écossais formé à Glasgow en 1990. Un ami bien intentionné m’offre ce disque pour me remonter le moral à la suite d’une déception sentimentale : je l’écoute d’une traite et le laisse tourner dans ma chaîne hi-fi jusqu’à y découvrir le titre caché de fin d’album… cette « sad song » que j’ai ensuite écoutée en boucle pour bercer mon vague-à-l’âme à défaut de le soigner… Car qui a dit qu’on avait envie d’écouter des chansons gaies quand on est triste ? Que celui qui n’a jamais pansé sa douleur en y ajoutant une petite couche de guimauve musicale me jette la première pierre. Lire la suite