JULIA KENT Imbalance

Après les sublimes « Character » (2013), et « Asperities » (2015), tous deux chroniqués ici, Julia Kent était de retour il y a quelques jours avec un nouvel album, « Temporal ». Une nouvelle beauté à la fois fulgurante et déchirante, signée de la talentueuse violoncelliste canadienne, désormais basée à New York. J’y ai trouvé la douceur parfaite de ce mois de février, et j’espère que vous l’aimerez autant que je l’aime. Lire la suite

Top Not Post-Rock 2015

Top Not Post-Rock 2015

Après le post-rock, voici ma petite sélection des 10 albums et des 5 EP d’autres genres qui ont marqué pour moi cette année 2015… à découvrir ou redécouvrir. Lire la suite

JULIA KENT Asperities

Julia Kent_Asperities

Après le très réussi « Character » paru en 2013 (ma chronique à lire ou à relire ici), et ses nombreuses collaborations, la violoncelliste canadienne Julia Kent est de retour avec un quatrième album, intitulé « Asperities ». Mélancolique, sombre et épuré, il est d’une beauté rare. Un très bel album à savourer en cette veille de Noël. Lire la suite

JULIA KENT Character

Julia Kent-Character

Ceux qui me suivent depuis un petit moment le savent, j’aime les jeunes artistes qui revisitent la musique classique. J’estime qu’elle est à la source de tout, et que le post-rock, avec ses émotions, ses variations mélodiques et ses montées en puissance, lui doit beaucoup.

Julia Kent, violoncelliste canadienne née à Vancouver, fait partie de ces perles du genre. Après avoir étudié le violoncelle à l’Université d’Indiana aux États-Unis, elle s’établit à New York et fonde avec Melora Creager le groupe Rasputina en 1992. Violoncelliste officielle d’Antony and the Johnsons depuis 1999, invitée sur les disques de nombreux artistes tel Devendra Banhart, elle officie également en solo depuis quelques années. Lire la suite