DEAD Dreams

Ceux qui me connaissent le savent, il n’y a pas que le post-rock et le néo-classique dans ma vie amoureuse musicale. En même temps, comment pourrais-je être née l’année de la sortie d’ « Unknown Pleasures », soit l’un des meilleurs albums de tous les temps, et être insensible à la cold wave et au post-punk ? Impossible. Mon année de naissance me prédestinait à aimer pleurer et danser dans l’obscurité au son de Joy Division, The Cure et consorts.

Parmi les héritiers de ce mouvement cher à mon coeur et à mon enfance, il est en France un groupe que j’aime particulièrement. Il s’appelle Dead, il est né à Rennes il y a dix ans, et il ressuscite mieux qu’aucun autre les meilleures heures d’une cold wave sombre et glacée. Après deux EP et un album noirs et savoureux (tous déjà chroniqués ici), Dead a donné le jour cet automne à « Dreams », un nouvel opus aussi ténébreusement captivant que ses prédécesseurs. A découvrir absolument. Lire la suite