LAAKE « O »

Marcher lentement dans la nuit. Arpenter, seul, les rues désertes. Ecouter chaque pas posé sur le bitume. Sentir l’air frais sur son visage. Ouvrir grand les yeux. S’imprégner des détails de la ville. Avoir l’impression de tout découvrir, comme si c’était la première fois.

Se trouver à l’extérieur. Après s’être cherché à l’intérieur. Le regard et l’âme changés.

C’est ce qui m’est arrivé cette nuit. Alors que j’étais sortie faire quelques pas dans l’obscurité d’un Paris désert. Aussi seule à l’extérieur qu’à l’intérieur. Mais plus vivante que jamais.

Il est un disque qui ne cessera de me rappeler cette nuit. Il s’appelle « O », « O » comme « Orchestraa », et il est signé LAAKE. Il est le premier que j’ai eu envie d’écouter après avoir longuement erré dans ces rues vides. Cette errance et ce vide qui, paradoxalement, sont venu m’emplir d’une plénitude qui m’était jusqu’alors inconnue. Signant le plus beau renouveau qui ne m’ait jamais été donné à moi-même.

Derrière LAAKE se cache Raphaël Beau, un jeune artiste autodidacte et virtuose qui, dans son premier album, marie la musique classique et la musique électronique avec plus d’audace et de ferveur qu’aucun autre. Après deux EP prometteurs, LAAKE vient de donner naissance à « O ». En faisant de l’obscurité sa couleur, « O » réconcilie avec brio l’intérieur et l’extérieur. Il est le compagnon parfait des nuits de renouveau. Lire la suite

EFRIM MANUEL MENUCK & KEVIN DORIA are Sing Sinck, Sing à La Marbrerie

Depuis toujours, et sans qu’il me soit vraiment possible d’expliquer pourquoi, les projets menés par Efrim Manuel Menuck me bouleversent. Qu’il s’agisse de son engagement à la tête des mythiques Godspeed You! Black Emperor ou des émouvants Silver Mt Zion, de ses projets en solitaire ou du récent Sing Sinck, Sing, l’artiste montréalais n’en finit jamais de me subjuguer.

De cette musique, à la fois libre et engagée, présente et absente au monde. De cette voix, à la fois juste et fausse, magnétique et déchirante. De ce vent de révolte, soufflé sans relâche sur la scène musicale internationale.

Après la découverte de son projet solo au printemps dernier sur la scène du célèbre Dunk! Festival, La Route du Rock Booking me donnait il y a quelques jours l’occasion de retrouver mon héros sur scène à Montreuil. Ce dernier y était accompagné de son acolyte Kevin Doria, tous deux venus présenter leur projet commun, politique, sombre et désespéré, Sing Sinck, Sing. Une très belle soirée. Lire la suite

ARCHIVE Again

En mai dernier, lors d’un concert époustouflant, les légendaires rockeurs britanniques d’Archive sont venus me réveiller tous les sens. La setlist était superbe, le son à la fois précis et puissant, le jeu de lumières magnifique. Trois heures de show inoubliables, manière parfaite de célébrer les 25 ans de carrière d’un collectif qui n’a jamais fini de m’enchanter.

Depuis, j’ai remis la discographie complète du groupe à l’honneur lors de mes promenades musicales nocturnes. Si le fascinant Lights demeure mon titre préféré des Anglais, il en est un autre que j’ai redécouvert à bonheur à la fin du concert colossal donné à la Seine Musicale. Plus hypnotique et majestueux encore en live que sur disque, Again, à la faveur de paroles déchirantes et de 16 belles minutes de son, fait voyager mieux qu’aucun autre, révélant le talent sans mesure d’Archive. La douceur mélancolique parfaite de cette fin d’été. Lire la suite

LOST IN KIEV Persona

Trois ans après le ténébreux « Nuit Noire », les post-rockeurs français de Lost In Kiev sont de retour avec un troisième album. « Persona » marque un tournant dans la discographie du groupe. Plus cinématographique encore que ses prédécesseurs, plus électronique, plus accessible sans pour autant manquer d’ambition, il est une audace remarquable et réussie. Un très bel album à découvrir. Lire la suite

QUENTIN SIRJACQ Companion

Après « Far Islands And Near Places », le talentueux compositeur et pianiste français Quentin Sirjacq est de retour avec « Companion ». J’y ai trouvé la douceur sensible et délicate de ce mois de mars, parfaite à l’approche des premiers jours du printemps. Lire la suite

JULIA KENT Imbalance

Après les sublimes « Character » (2013), et « Asperities » (2015), tous deux chroniqués ici, Julia Kent était de retour il y a quelques jours avec un nouvel album, « Temporal ». Une nouvelle beauté à la fois fulgurante et déchirante, signée de la talentueuse violoncelliste canadienne, désormais basée à New York. J’y ai trouvé la douceur parfaite de ce mois de février, et j’espère que vous l’aimerez autant que je l’aime. Lire la suite

Ô LAKE Refuge

« Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
Jeter l’ancre un seul jour ?

Ô Lac ! »

– Lamartine, Le lac.

Ce sont sur les vers célèbres de Lamartine que s’ouvre le press kit d’Ô Lake. Et c’est en les ayant à l’esprit que je découvre le premier album de ce nouveau projet porté par Sylvain Texier. Après The Last Morning Soundtrack et Fragments, le multi-instrumentiste breton se passe de voix pour laisser s’exprimer seuls ses instruments, dans un premier album où néo-classique et subtiles touches électroniques se mêlent à bonheur. « Refuge » paraît aujourd’hui, et je vous le recommande absolument. Lire la suite

5OCLOCKINTHEMORNING Relief

Après de longues années de silence, la première formation de post-rock parisien à avoir fait chavirer mon coeur est de retour. Entre 5oclockinthemorning et moi, l’histoire remonte à l’année 2006, alors que le groupe venait tout juste de se former, qu’il composait ses premiers morceaux et donnait ses premiers concerts. 5oclockinthemorning fait partie de ces groupes qui ont oeuvré à faire de moi l’amoureuse de post-rock que je suis aujourd’hui. De la beauté d’un son qui parle sans paroles. De l’intensité d’émotions brutes et authentiques, entre force sauvage et délicatesse infinie.

Il y a quelques jours, 5oclockinthemorning a donné le jour à un nouvel EP. « Relief » est de ces petits disques qui ont déjà tout d’un grand, et qui ne me font pas regretter d’avoir attendu si longtemps le retour d’un groupe qui a marqué mes souvenirs. A découvrir absolument. Lire la suite

JOSH ALEXANDER Hiraeth

Un nouvel album aux confluents de la musique classique et de la musique électronique, océan de douceur et d’apaisement parfait, est arrivé il a quelques semaines dans ma boîte à lettres. « Hiraeth », premier opus du compositeur britannique Josh Alexander, vient tout juste de paraître chez Moderna Records, et je vous le recommande absolument. Lire la suite

CHROMATICS Shadow

Depuis plus de trois ans, les Américains de Chromatics annoncent la sortie imminente de leur cinquième album. Dans l’attente de la naissance effective de ce nouvel opus entouré d’une aura de mystère, je continue de me bercer des effluves éthérées du délicieux « Kill For Love », paru en 2012, et des quelques singles qui lui ont succédé. De sa dream pop mélancolique et vaporeuse, Chromatics n’en finit pas de m’enchanter. Et le beau single Shadow vient adoucir à la perfection ce mois de juin.  Lire la suite