ESMERINE Everything Was Forever Until It Was No More

En septembre, paraissait « Everything Was Forever Until It Was No More ». Mais ce n’est qu’hier qu’il m’est apparu. « Everything Was Forever Until It Was No More », ou le nouvel album de l’une de mes formations québécoises favorites. Absorbée par les préparatifs des 10 ans de Totoromoon, cette sortie avait totalement échappé à ma vigilance. C’est … Lire la suite ESMERINE Everything Was Forever Until It Was No More

Publicité

GGGOLDDD This Shame Should Not Be Mine

Ovni magnifiquement inclassable et magnifiquement saisissant, GOLD, désormais orthographié GGGOLDDD, était de retour au début du printemps avec un nouvel album. Un album témoignage, construit autour de la thématique du viol subi par Milena Eva, sa chanteuse, lorsqu’elle était plus jeune. Un album entre force et fragilité, portant la résilience en étendard. Aussi captivant que … Lire la suite GGGOLDDD This Shame Should Not Be Mine

TOM ROGERSON Retreat To Bliss

Dans le saisissement des cavalcades de notes de piano magistralement improvisées. Dans l’envoûtement des nappes électroniques discrètes et ouatées. Dans l’enchantement des percées d’une voix paisible, sensible et lointaine. Là, au croisement, se situe « Retreat To Bliss ». Diplômé de la Royal Academy Of Music et talentueux pianiste d’improvisation, collaborateur de Brian Eno et leader de … Lire la suite TOM ROGERSON Retreat To Bliss

ECHOES FROM JUPITER Le Grand Tour

Tout a commencé par un message d’un prénommé François, se réclamant d’un groupe québecois nommé Echoes From Jupiter, et par quelques mots de présentation d’une chanson, qui parlait d’après son nom d’un assemblage de fusée. « Cette chanson donne le sentiment d’un après-midi se transformant en nuitCette chanson est calme puis forte puis calmeCette chanson vous … Lire la suite ECHOES FROM JUPITER Le Grand Tour

BANK MYNA Volaverunt

« Volaverunt », elles s’envolèrent. Tel est le nom d’une gravure de Goya, immortalisant une figure aux ailes de papillons et à l’étrange beauté, à l’intérieur de la série Los caprichos, satires tantôt réalistes, tantôt fantastiques de la société espagnole de la fin du XVIIIe siècle. « Volaverunt », elles s’envolèrent. Tel est le nom qu’a choisi de donner … Lire la suite BANK MYNA Volaverunt