BLONDE REDHEAD Barragán

Blonde Redhead_Barragan

C’est de la rencontre de deux jumeaux italiens et d’une étudiante en art japonaise qu’est né Blonde Redhead, il y a 20 ans, à Manhattan. Le trio new yorkais nous a, depuis, gratifiés de huit albums toujours singuliers, allant du rock débridé à la pop gracieuse.

Le sublime « Misery Is A Butterfly », paru en 2004, continue depuis 10 ans à tourner régulièrement dans mon baladeur MP3, sans prendre une ride.

Il y a quelques jours, est paru « Barragán », neuvième album du groupe. Ici, le trio a troqué les guitares abrasives de ses débuts contre une instrumentation plus minimaliste faisant cohabiter guitares éthérées, flûte et clavecin. Quelques touches électroniques viennent agrémenter l’ensemble. Les compositions s’épanouissent dans une atmosphère de simplicité presque déconcertante, qu’il faut apprivoiser à mesure de l’écoute. Fragiles, inspirées, elles sont riches d’expérimentations subtiles et audacieuses. Lire la suite

Publicités