TRISTAN ECKERSON Decades

Trop sensible, trop émotive, trop discrète aussi. Trop trop trop. Toujours trop. Jamais comme il faut. Etre sensible, être émotive, être discrète, oui. Mais gare à vous si vous l’êtes trop. Ou quand ces qualités que l’on pense avoir deviennent, dans le regard réprobateur des autres, de vilains défauts. Moi, j’aime être sensible, j’aime être … Lire la suite TRISTAN ECKERSON Decades

Publicité

THE END OF THE OCEAN -aire

Après de longues années d’absence, le quintet américain The End Of The Ocean est de retour. Depuis son dernier petit EP (ma chronique de « In Excelsis » à retrouver ici), il s’est écoulé sept ans. Plus en forme que jamais, le groupe revient avec « -aire », un album tout en puissance et en savoureuses tonitruances, à découvrir.