TRISTAN ECKERSON Decades

Trop sensible, trop émotive, trop discrète aussi. Trop trop trop. Toujours trop. Jamais comme il faut.

Etre sensible, être émotive, être discrète, oui. Mais gare à vous si vous l’êtes trop. Ou quand ces qualités que l’on pense avoir deviennent, dans le regard réprobateur des autres, de vilains défauts.

Moi, j’aime être sensible, j’aime être émotive, j’aime être discrète. J’ai eu beau vouloir me forcer à plus d’exubérance, d’imperméabilité et d’indifférence, c’est ainsi que je suis faite. Le suis-je trop ? Sans doute. Mais j’ai fini par l’accepter. Ça et tous les désagréments qui en découlent indéniablement.

Alors oui, quand j’ai écouté le nouvel album de Tristan Eckerson, j’ai pleuré. J’ai eu beau vouloir me mettre dans la peau d’une chroniqueuse sérieuse qui, quand elle écoute pour la première fois un disque qu’on lui demande de chroniquer, doit faire preuve d’un sens critique impartial et aiguisé, j’ai pleuré quand même. Parce que je suis comme ça. Je pleure quand quelque chose, à un instant précis, me touche et résonne en moi, d’une manière ou d’une autre. Et le minimaliste et délicat « Decades » de ce jeune pianiste américain m’a immédiatement touchée. Lire la suite

THE END OF THE OCEAN -aire

Après de longues années d’absence, le quintet américain The End Of The Ocean est de retour. Depuis son dernier petit EP (ma chronique de « In Excelsis » à retrouver ici), il s’est écoulé sept ans. Plus en forme que jamais, le groupe revient avec « -aire », un album tout en puissance et en savoureuses tonitruances, à découvrir. Lire la suite

THE END OF THE OCEAN In Excelsis

The End Of The Ocean_In Excelsis

The End Of The Ocean est un groupe formé en 2009 à Colombus, dans l’Ohio. En ce mois de mai, il entame une tournée européenne, l’occasion rêvée de revenir sur ses magnifiques compositions.

Du haut de ses 5 membres, dont deux femmes, fait assez rare dans le post-rock pour être noté, The End Of The Ocean est à l’origine d’un post-rock instrumental à la fois puissant et aérien comme je les aime. Ici, les compositions sont incisives, riches et émouvantes, savoureusement construites et habilement interprétées. Elles ne s’expriment qu’à travers les instruments, dans des paysages sonores épais et intenses. Lire la suite