MIA VITA VIOLENTA Grey Seas

Je venais d’avoir 16 ans quand Blonde Redhead a sorti « La Mia Vita Violenta ». Deuxième album du trio italiano-japonais basé à New York. Bombe rock inclassable, portant en étendard la dissonance et l’expérimentation sonore. Bijou. Qu’un jeune groupe français lui emprunte son nom me semblait osé. Il faudrait être à la hauteur du chef-d’oeuvre. Avec « Grey Seas », paru à la fin de l’année dernière, Mia Vita Violenta relève le défi haut la main. Et il fait même davantage, en signant lui aussi un bijou. Lire la suite

Publicités

HORST Good Foot Good Eye

Dans le foisonnement de la production musicale actuelle, il est des groupes qui parviennent à provoquer un attachement particulier. Ils ont un univers un peu à part. Ils ont un je-ne-sais-quoi en plus. Quelque chose qu’on n’arrive pas forcément à expliquer, mais qu’on aime irrésistiblement.

Horst est de ceux-là.

Trio parisien formé en 2010, Horst se revendique d’un genre bien à lui, quelque part entre le post-rock, le math-rock, et tous ces courants avec du rock dedans. Ici, il y a de l’impertinence. Là, il y a une liberté de ton singulière.

En ce 1er mai, alors que le muguet fleurissait les trottoirs gris de la capitale, Horst donnait naissance à son quatrième album. Un nouvel opus savoureux, à découvrir. Lire la suite

WREKMEISTER HARMONIES Light Falls

Le passage de Wrekmeister Harmonies à Paris pour un concert m’a donné l’occasion de réécouter « Light Falls ». Cet album du collectif américain est paru en 2016. Il est troublant. Il est noir. Il est beau. Il revient régulièrement hanter mes nuits. Lire la suite

JEAN JEAN Froidepierre

C’est au coeur d’une forêt alpine où les pierres sont froides et la lumière absente, dans un chalet du nom de Froidepierre, que Jean Jean a enregistré son nouvel album. « Froidepierre », donc. Délaissant son math-rock festif et dynamité des débuts, Jean Jean vient tracer une nouvelle route. Plus abrupte. Plus introspective, peut-être. Plus ambitieuse, sûrement.

De son ambiance brumeuse et glacée, ce nouvel opus vient titiller l’échine et la faire frissonner comme jamais. Lire la suite

ADRIAN CROWLEY Dark Eyed Messenger au Pop Up du Label

De sa folk tragique et ténébreuse, et de son spleen enveloppant, Adrian Crowley vient hanter la pénombre des nuits d’hiver.

A la fin de l’année dernière, le compositeur irlandais donnait le jour à son huitième album, « Dark Eyed Messenger ». C’est dans la petite salle du Pop Up du Label, à Paris, que je l’ai découvert il y a quelques jours. Sa voix caverneuse et habitée, son charme magnétique, son univers intimiste et feutré. Son set, merveilleusement suspendu hors du temps. Sublime. Lire la suite

TLRVT Classic Waffle

Rangez vos ampoules de vitamine D : TLRVT, ex-Travolta, est de retour. Le quatuor a changé de line-up et enlevé les voyelles de son nom, mais il n’a pas changé les ingrédients de son math-rock ensoleillé. Plus en forme que jamais, les quatre Parisiens livrent un nouvel EP vitaminé et savoureux à souhait. A découvrir de toute urgence. Lire la suite

OROUNI Somewhere In Dreamland

Quelques semaines avant Noël, par les bons soins d’Orouni, l’EP le plus lumineux de l’année est arrivé dans ma boîte à lettres. A point nommé pour ensoleiller une fin d’année morose. « Somewhere In Dreamland » a fait partie de ma sélection des meilleurs EP de l’année 2017, et il est à découvrir absolument. Lire la suite

FEATHER DRUG Piano Works

« Une stupeur
commençait dans ses yeux : que cela fût
possible. Une tristesse aussi,
vaste comme ce qui venait sur lui,
qui brisait les barrières de sa vie,
vertes, pleines d’oiseaux. »

– Philippe Jaccottet, A la lumière d’hiver.

Nouvelle année. Nouvelle page à écrire. Celle de tous les possibles. Celle de toutes les barrières brisées.

Et toujours plus de belle musique à découvrir et à partager.

Cela fait de nombreuses semaines que j’écoute les compositions de Guillaume Thévenot, multi-instrumentiste talentueux oeuvrant sous le nom de Feather Drug. Je les gardais précieusement de côté. Je trouvais qu’ouvrir cette nouvelle année de chroniques avec elles serait parfait.

Une nouvelle année de douceur, au creux des notes, de leurs émotions et de leur poésie. Lire la suite

Adieu 2017 / JESSICA93 Release Party à La Maroquinerie

Chère année 2017,

Année de toutes les apocalypses, je ne m’étendrai pas sur ton cas. J’ai juste hâte que tu t’achèves.

Hâte de réussir à sécher les larmes que tu as fait couler.

Hâte de retrouver l’horizon.

La lumière.

Les espoirs et les rêves.

Ce lundi 18 décembre, jour de la release party du nouvel album de Jessica93, une apocalypse de plus est venue s’ajouter à ton palmarès. Et elle a achevé de me faire définitivement te détester.

Pourtant, la musique était belle. Lire la suite