BEHIND THE SHADOW DROPS Harmonic à l’Espace B

Nouveau projet de Takaakira « Taka » Goto, compositeur et guitariste des légendaires post-rockeurs japonais de Mono, Behind The Shadow Drops était il y a quelques semaines en France pour présenter son premier album, « Harmonic ».

Paru chez Temporary Residence fin septembre, « Harmonic » conjugue le talent de trois musiciens de caractère. Taka, maître d’oeuvre de Mono, s’adjoint en effet ici le concours de John McEntire, batteur de Tortoise, mais aussi d’Helen Money, violoncelliste de l’extrême. Ensemble, ils développent un univers mêlant aussi bien le post-rock et l’ambient, que la musique classique et le trip-hop.

A Paris, sur la petite scène de l’Espace B, Taka est seul aux commandes de ses morceaux. Le concert n’en sera pas moins intense et émouvant. Une très belle soirée à la rencontre d’un musicien d’exception. Lire la suite

Publicités

BLONDE REDHEAD 3 O’Clock au Trianon

Blonde Redhead est certainement l’un des groupes les plus troublants qui me soit donné d’aimer. Naviguant d’un noise rock débridé à une pop gracieuse, d’une voix féminine à une voix masculine, le trio new yorkais aime brouiller les pistes, expérimenter et déconcerter. Et il le fait avec un talent qui prend tout son sens sur scène, où il excelle à distiller un son inimitable.

La japonaise Kazu Makino, et les jumeaux italiens Amedeo et Simone Pace étaient de retour à Paris le 1er mars pour fêter leurs 20 ans de carrière et la sortie de leur nouvel EP, « 3 O’Clock ». Un moment d’une intensité qui a semblé faire se suspendre le temps. Brillant. Lire la suite

BIRDPEN Like A Mountain

David Penney, alias Dave Pen, chanteur et guitariste d’Archive depuis un peu plus de dix ans, et Mickey Hurcombe, alias Mike Bird, également membre du collectif londonien, ont créé BirdPen en 2003. Tous deux originaires de Southampton, ils se connaissaient bien avant Archive. Ils sont amis depuis leur plus jeune âge, cet âge où tout semble possible, et leur musique respire cette connivence de longue date, restée intacte au fil des ans. Cinq EPs et quatre albums plus tard, le duo britannique continue de m’enchanter. De son univers en clair-obscur, de son rock aérien, de ses envolées tout en progressions intenses et savoureuses.

J’ai eu la chance de les retrouver en live hier soir, lors d’un concert intime au Supersonic, parmi quelques 150 fans venus profiter de ce show exceptionnel du groupe. Un moment magique, qui m’a donné envie de choisir BirdPen pour la traditionnelle petite douceur du mois chez Totoromoon. Lire la suite

BAND OF HORSES à l’Elysée Montmartre

band-of-horses_elysee-montmartre_27-02-3

La semaine dernière, les américains de Band Of Horses étaient de passage en France pour un concert unique à Paris. Une soirée de toute beauté dans le jolie salle de bal de l’Elysée Montmartre, restaurée après l’incendie qui l’avait ravagée en 2011, et les cinq années de fermeture qui ont suivi.

Ce lundi soir, ce fut mon premier concert de Band Of Horses, et ce fut un merveilleux moment. Lire la suite

COCONUT CLUSTER Brighter Day

coconut-cluster_brighter-day

Coconut Cluster est un jeune duo parisien, formé de la rencontre de deux passionnés de musique aux univers riches et singuliers. Matthieu Connen, compositeur et guitariste féru de crescendos post-rock, et Gaël Maffre, bassiste à la voix douce, ont donné naissance fin septembre à leur premier EP, « Brighter Day ». Un petit disque envoûtant, à découvrir. Lire la suite

TALITRES fête ses 15 ans à La Maroquinerie

15-ans-talitres_maroquinerie_10-11-11

Talitres, le plus élégant des labels français, fondé par Sean Bouchard, fêtait il y a quelques jours ses 15 ans. Ce label, qui développe un catalogue à la croisée des musiques pop et folk, et pour lequel la seule exigence est de défendre les artistes « qui parlent à nos oreilles et qui secouent notre coeur » est un de mes labels préférés, et ce depuis l’aube des années 2000. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est un label dont les choix parlent à mon coeur, et qu’il a permis, entre autres merveilles (The National, The Walkmen et Motorama par exemple), la diffusion de deux des groupes les plus fantastiques qui soient à mes yeux : Flotation Toy Warning, dont les mélodies enchanteresses ont illuminé le pluvieux samedi normand où je me suis mariée, résonnant dans la petite mairie de bord de mer, et I Like Trains, dont les compositions n’en finissent pas de captiver mes songes et dont chaque concert demeure parmi les moments les plus magiques qui soient dans mes souvenirs.

Alors quand, un jour, j’ai reçu un mail d’Edouard, nouveau chargé de développement chez Talitres, me proposant une collaboration entre mon petit blog et ce beau label, j’étais tellement heureuse que j’en suis restée muette. Sidérée devant l’écran de mon ordinateur. Un sourire bête et béat coincé au coin des lèvres. Peut-être que je ne devrais pas vous raconter cela. Peut-être que cela ne fait pas très « professionnel ». Mais c’est ainsi. Totoromoon est un blog que j’ai créé il y a 4 ans pour partager ma passion pour la musique, celle qui secoue mes émotions, celle qui ensoleille mon quotidien, et cette rencontre avec Edouard et avec le label que j’admire le plus en France est la preuve que d’une passion entretenue sans grandes ambitions mais avec cette flamme au fond de soi peuvent naître de grands bonheurs. Et je suis heureuse de partager avec vous ces petits papillons que j’ai la chance de recevoir dans le coeur grâce à mon blog, et grâce à vous qui le lisez et l’aimez.

Totoromoon a donc eu la chance de faire partie des invités à l’anniversaire de Talitres, célébré lors de plusieurs soirées organisées les 9 et 10 novembre à Paris, puis les 11 et 12 novembre à Bordeaux. Ces soirées réunissaient des artistes talentueux du label, venus présenter leurs nouveaux opus, et marquaient également le grand retour sur scène de mes héros rêveurs et inclassables de Flotation Toy Warning. Des soirées qui, pour ceux qui ont eu le plaisir d’y assister, sont déjà gravées dans les mémoires. Lire la suite

EF Vāyu au Batofar

ef_batofar_25-11-2016_totoromoon-1

Voilà déjà trois ans que les Suédois de EF n’étaient pas venus à Paris (mon live report de leur concert au Batofar en 2013 à retrouver ici). Il y a quelques jours, le groupe était de retour sur la scène du Batofar pour présenter « Vāyu », son nouvel EP paru chez Pelagic Records. Des retrouvailles que j’attendais avec impatience, non seulement parce qu’il me tardait de retrouver le groupe capable de merveilles en live, mais aussi parce que la découverte de leurs nouveaux morceaux m’avait enchantée. Lire la suite