STEREOPHONICS Before Anyone Knew Our Name

Vingt ans après le délicieux « Word Gets Around », les Gallois de Stereophonics n’en ont pas fini de faire chanter le rock britannique. Si leur discographie récente n’a pas su trouver sa place dans la mienne, leurs premiers albums demeurent doux à mes oreilles, quelques titres venant régulièrement rappeler à mon bon souvenir mes années de lycéenne à Doc Martens et veste d’homme trop grande pour moi.

Il y a quelques semaines, la voix cassée de Kelly Jones est pourtant revenue à mes oreilles, au détour d’une publication glanée sur le web. Le titre : Before Anyone Knew Our Name, extrait du nouvel album du groupe, intitulé « Scream Above The Sound ». Ce morceau, hommage à Stuart Cable, batteur originel du groupe disparu en 2010, est une magnifique ballade gorgée d’émotions belles et tendres. Douceur parfaite de ce début d’année, que j’ai choisie de partager avec vous. Lire la suite

Publicités

RHESUS Afternoon

Rhesus_SadDisco

Nous sommes le 13. Et nous sommes vendredi. J’espère que vous avez tous joué au loto. Moi oui. On ne sait jamais, si je gagne je pourrais suivre mes groupes préférés aux quatre coins du monde et aller encore plus souvent rêver en regardant la mer.

Alors pour la petite douceur spéciale du 13 de ce mois-ci, j’avais envie de rêve et de guimauve, et j’ai donc décidé de continuer à vous faire découvrir ou redécouvrir un groupe que j’aime beaucoup et dont je regrette la disparition… Rhesus. Si vous avez manqué l’article à leur sujet, vous pouvez vous rattraper en cliquant ici. Lire la suite

TRAVIS Some Sad Song

Travis_12_Memories

Nous sommes le 13, c’est le jour de la petite douceur du mois. Celle-ci sera savoureuse comme de la guimauve…

Nous voici en 2003, à la sortie de « 12 Memories », quatrième album de Travis, groupe écossais formé à Glasgow en 1990. Un ami bien intentionné m’offre ce disque pour me remonter le moral à la suite d’une déception sentimentale : je l’écoute d’une traite et le laisse tourner dans ma chaîne hi-fi jusqu’à y découvrir le titre caché de fin d’album… cette « sad song » que j’ai ensuite écoutée en boucle pour bercer mon vague-à-l’âme à défaut de le soigner… Car qui a dit qu’on avait envie d’écouter des chansons gaies quand on est triste ? Que celui qui n’a jamais pansé sa douleur en y ajoutant une petite couche de guimauve musicale me jette la première pierre. Lire la suite

Spécial fête de la musique : RHESUS

rhesus the fortune teller said

Aujourd’hui, on fête la musique. Et pour célébrer cet événement comme il se doit, et égayer ce premier jour de l’été morne et gris, j’ai décidé de republier un article écrit il y a quelques temps déjà au sujet d’un groupe français cher à mon coeur et à mes souvenirs. Rhesus, c’est un formidable petit groupe de pop-rock né à Grenoble, qui malheureusement n’existe plus, mais dont la dernière affiche de concert, dédicacée de petits mots adorables des 3 membres, trône toujours sous son joli encadrement dans mon salon.

Rhesus, c’est Aurélien Marie, Laura Rosello, et Simon Nodet. Rhesus, c’est aussi le concert où j’ai embrassé pour la première fois celui qui allait devenir mon mari, et des souvenirs de frissons lives en cascade. Lire la suite