MAX RICHTER November & Sarajevo

Il est des nuits qui marquent une vie. Celle que j’ai passée à la Philharmonie de Paris un soir de juillet 2016 avec Max Richter est de celle-là. Le compositeur germano-britannique y jouait « Memoryhouse » avec l’orchestre national d’Ile-de-France. Interprétation live magnifique d’un opus magistral, gravée à jamais dans ma mémoire. Sans nul doute l’un des concerts les plus sublimes auxquels il m’ait été donné d’assister. Pour la douceur de ce début d’été, j’ai choisi d’en partager deux extraits avec vous. J’espère que vous les aimerez autant que je les aime. Lire la suite

Publicités