HORS SUJET Seuls Les Moins Humbles En Hériteront

Projet solo intimiste et envoûtant du toulousain Florent Paris, Hors Sujet est de retour avec un nouvel EP. Alors que son précédent disque avait été élu il y a quelques mois « Meilleur EP de l’année » chez Totoromoon (ma chronique de « Déclin » à retrouver ici), ce nouvel opus, intitulé « Seuls les moins humbles en hériteront », confirme la place de choix que la musique de Hors Sujet occupe dans mon coeur.

Chaque nouvelle création de l’artiste toulousain est un nouvel enchantement. Une nouvelle splendeur fulgurante, qui va droit me toucher à l’âme. Sombre. Belle. Parfaite. Lire la suite

WE ALL DIE ! WHAT A CIRCUS ! We All Die ! What A Circus !

Derrière le nom intrigant We All Die ! What A Circus ! se cache le portugais João Guimarães. Le mois dernier, celui-ci a donné le jour à un nouvel album. Un album sans titre mais riche de sens où, pendant plus d’une heure, les enregistrements de sons de la nature se mêlent aux nappes de claviers et de guitares, déployant une atmosphère mélancolique, aussi intrigante et singulière que le nom que João a donné à son projet. Lire la suite

ROBIN FOSTER Pen Had & Brest By Night

Compositeur anglais résidant en France, multipliant les projets et les collaborations franco-anglaises, Robin Foster est aussi un grand ami du chanteur d’Archive, Dave Pen, auquel j’avais consacré la petite douceur du mois de mars sur le blog (ma chronique de BirdPen au Supersonic à retrouver ici). En ce mois d’avril, l’amitié musicale sera donc à l’honneur avec les sonorités atmosphériques du guitariste et compositeur anglais que je n’ai découvert que très récemment, et dont la musique aérienne est aussitôt venue hanter mes songes.

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de découvrir Robin Foster entouré de ses musiciens, lors d’une très belle release party au Café de la Danse. Mon attrait pour ses compositions cinématographiques à la fois éthérées et intenses n’a fait que grandir avec sa prestation scénique. Là où, sans voix, les guitares vaporeuses chantent, là où les claviers envoûtent, là où la batterie transporte : un merveilleux moment. Lire la suite

HERON You Are Here Now

heron_you-are-here-now

Une jolie beauté de post-rock aux guitares atmosphériques est arrivée il y a quelques semaines dans ma boîte à lettres. Et son nom résonne aujourd’hui particulièrement en moi. « You Are Here Now » : tu es ici maintenant. Nouveau lieu, nouvelle vie, nouveaux horizons. Chaque nuit, depuis quelques jours, je me réveille sans savoir où je suis. Mes yeux mettent du temps à s’adapter à l’obscurité. A appréhender le nouveau décor. Juste avant que les pensées rejaillissent, que la réalité revienne me frapper au visage… que la vie reprenne sa forme et son cours.

Quatuor venu de Pennsylvanie, Heron a donné le jour à « You Are Here Now », son premier opus, le 21 janvier. Il concentre tous les ingrédients du plus pur et éthéré des post-rock à percussions et à guitares, et il m’a touchée droit au coeur. Lire la suite

HOPE & BLACK CLOUD Hope & Black Cloud

hope-and-black-cloud

Né à Lille en 2014, Hope & Black Cloud est un jeune groupe de passionnés qui prouve une fois encore que le post-rock instrumental français a de belles heures devant lui. Trois guitares, une basse, une batterie, et des nappes de claviers aériens forment les ingrédients d’une recette déjà joliment maîtrisée et savoureuse. Leur premier EP éponyme vient tout juste de paraître, et je vous le recommande chaudement. Lire la suite

MAHUT Your Violin Is Still Playing

mahut_your-violin-is-still-playing

Un petit disque en forme de parenthèse hors du temps est venu adoucir mes jours brumeux et mes nuits sombres. Me redonner une âme d’enfant le temps de quelques notes. Me faire oublier les méandres de la vie d’adulte. Les chemins sinueux. Le courage qu’il faut toujours prendre à deux mains. Les sourires forcés collés au visage pour continuer à croire la vie belle, même quand on perd espoir.

Du haut de ses six titres courts, « Your Violin Is Still Playing » distille des mélodies où le post-rock croise la musique électronique pour donner le jour à des pièces en forme de berceuses à la mélancolie douce. Il est le deuxième EP du duo italien Mahùt et, contrairement à ce que sa pochette baignée de vent, de nature et de lumière pourrait laisser entendre, il est une bulle que j’aime savourer au creux de mes récentes nuits d’insomnie. Consolateur et réconfortant. Lire la suite

MAGYAR POSSE Random Avenger

magyar-posse_random-avenger

Vous le savez déjà, je trouve qu’il n’est jamais trop tard pour faire une découverte musicale. C’est comme regarder un vieux classique que l’on n’a jamais eu l’occasion de voir avant, et qui nous frappe au coeur. Ainsi, je n’ai pas honte de dire que j’ai vu « Casablanca » pour la première fois de ma vie la semaine dernière, que je l’ai adoré… et que j’aime me dire que j’ai encore une multitude d’autres merveilles à découvrir et tout un champ de possibles éblouissements devant moi.

C’est pourquoi je vous propose régulièrement ici de découvrir ou redécouvrir des artistes que j’aime, qu’ils existent encore ou non, qu’ils aient donné le jour à un album il y quelques années, ou quelques décennies… car il y a pour moi une intemporalité dans le plaisir d’une découverte qui réveillera les émotions. Pour ce qui est de la musique, la seule chose que l’on peut regretter lorsque l’on découvre un groupe alors qu’il n’existe déjà plus, c’est d’avoir manqué sa chance de le découvrir en live. Mais les compositions restent, et leurs écoutes et les émotions qu’elles transmettent peuvent traverser les âges.

C’est donc tout récemment que j’ai découvert, grâce aux conseils avisés d’un amateur de belle musique, le groupe Magyar Posse. Et plus particulièrement cet album éclatant qu’est « Random Avenger ». Groupe de post-rock né en Finlande en 2000 et dissout en 2012, Magyar Posse m’a captivée dès les premières minutes d’écoute. De sa musique en forme de bande son cinématographique originale, qui semble tout droit sortie d’un Giallo intrigant. Un petit bijou à découvrir ou redécouvrir. Lire la suite

KING SIGH One Might Wonder

king-sigh_one-might-wonder

Derrière King Sigh se cachent Peter Laermans et Zowie Vangeel, deux musiciens venus de Belgique. En décembre, ces deux comparses ont donné naissance à un très bel album de rock instrumental aux sonorités originales, intitulé « One Might Wonder ». Autoproduit, cet opus a été intégralement réalisé par le duo, passé pro dans l’art du « do it yourself ». Compositions, interprétations, enregistrement, artwork, diffusion, promotion… l’ensemble est maîtrisé, soigné et réussi. Lire la suite