KING SIGH One Might Wonder

king-sigh_one-might-wonder

Derrière King Sigh se cachent Peter Laermans et Zowie Vangeel, deux musiciens venus de Belgique. En décembre, ces deux comparses ont donné naissance à un très bel album de rock instrumental aux sonorités originales, intitulé « One Might Wonder ». Autoproduit, cet opus a été intégralement réalisé par le duo, passé pro dans l’art du « do it yourself ». Compositions, interprétations, enregistrement, artwork, diffusion, promotion… l’ensemble est maîtrisé, soigné et réussi. Lire la suite

MY EMPTY PHANTOM Forever

my-empty-phantom_collection-of-memories-i

Il est quelque chose d’unique et de merveilleusement indescriptible dans la musique de Jesse Beaman alias My Empty Phantom.

Artiste aux multiples talents, à la fois écrivain, réalisateur, compositeur et musicien, Jesse Beaman développe son art le long de compositions où le paradoxe est roi. Ici, il y a de la lumière dans la plus profonde des tristesses. Ici, il y a de l’espoir dans le plus sombre des désarrois. Ici, il y a de l’universel dans l’intime.

Qu’il ait été choisi pour composer les musiques des films du National Geographic n’est pas un hasard. Ses pièces instrumentales, aux sonorités riches et soignées, peignent des paysages aussi colorés que le sont leurs mélodies. Elles respirent les grands espaces, survolant océans et montagnes, élevant haut l’esprit à la contemplation des beautés dont regorge notre planète. Lire la suite

JET PLANE Pipe Dream

jet-plane_pipe-dream

Je suis très en retard pour vous parler de « Pipe Dream », très beau disque réalisé par les russes de Jet Plane, paru en novembre dernier chez Fluttery Records. Il est arrivé dans ma boîte à lettres à un moment où mon planning était surchargé, et je n’ai pas réussi à lui faire de petite place dans mes journées trop remplies pour en parler plus tôt. Je profite d’une soirée d’accalmie, alors que la neige s’est mise à tomber dehors et que le disque chante dans mon salon, pour me rattraper.

Jet Plane, ou quand les instruments traditionnels du post-rock rencontrent un violon et une cornemuse. Un mariage audacieux et réussi. Lire la suite

BARON NICHTS Nyan-Hat

baron-nichts_nyan-hat_totoromoon

Projet solo né en 2012, Baron Nichts s’articule autour d’expérimentations instrumentales illustrées sur scène par des projections vidéo. Derrière Baron Nichts se cache un jeune homme répondant au nom d’Alan Waegaert. Alan et moi avons de nombreux (et peu ordinaires) points communs. Alan est fan de post-rock. Alan est musicien. Mais surtout, Alan est bibliothécaire. J’en ai eu le sourire jusqu’aux oreilles quand il m’a contactée en me disant qu’il m’écrivait en tant que « collègue ». A l’époque, Alan m’écrivait pour me parler de mon blog et d’un groupe de post-rock qu’il aimait et qu’il me conseillait d’écouter. Depuis, le temps est passé, et Alan a composé. Il y a quelque semaines, il a donné naissance à « Nyan-Hat », nouveau très bel EP de son projet solo, que j’ai été ravie de recevoir dans ma boîte à lettres. Et dont je suis ravie de pouvoir vous parler aujourd’hui. Lire la suite

FLYINGDEADMAN 56 Seasons

flyingdeadman_56-seasons

Avec talent et sans faire de bruit, le duo français Flyingdeadman continue sa route. Il y a quelques jours, Flyingdeadman a donné naissance à son troisième opus, « 56 Seasons ». Premier album paru en 2017 chroniqué chez Totoromoon, il est une merveille de post-rock en clair-obscur… parfait pour bien commencer l’année. Lire la suite

VINC2 By The Third Sea

vinc2_by-the-third-sea

Parfois, au milieu du flux de demandes de chroniques que je reçois chaque jour, il est un message qui éclipse tous les autres. Un message qui illumine une fin de journée morose. Un message qui ensoleille un jour de pluie. Un message en forme de bouffée de gentillesse qui réchauffe le coeur. Celui que Vincent m’a écrit pour me parler de sa musique est de ceux-là. Il fait partie de ces messages qui me rappellent pourquoi j’aime tenir ce petit blog musical. Quand, derrière la musique, se trouvent de jolies rencontres.

Vincent Coudert, alias Vinz, alias Vinc2, est un jeune multi-instrumentiste haut-savoyard dont la musique respire les grands espaces qu’il habite et qu’il aime. Son troisième album, « By The Third Sea », vient d’être réédité chez les excellents Fluttery Records. J’ai eu la chance de le recevoir un soir de novembre dans ma boîte à lettres, et je suis ravie d’ouvrir cette nouvelle année de chroniques avec lui. Lire la suite

Top Concerts 2016

Explosions In The Sky_Trianon_09.06.2016_Totoromoon (2)

Parce que, pour moi, rien n’égale la musique live. Parce que, comme je vous le confiais dans mes mots pour Paris au lendemain des attentats de novembre (ici) et de nouveau cette année, une salle de concert restera toujours l’un des endroits sur terre où je me sens le mieux. L’endroit où les émotions sont les plus simples et les plus intenses à la fois. Dans le scintillement des guitares, dans les sourires des musiciens, dans les notes qui s’envolent.

Cette année a été riche pour moi de très nombreux et très beaux concerts. Vous pouvez tous les retrouver sur la page « Concerts » du blog, avec les liens vers mes live reports. Aujourd’hui, j’ai choisi de revenir sur les 3 plus grands moments de musique live qui ont marqué mon année 2016. 3 moments différents mais chacun inoubliable à sa façon. Lire la suite

ALMA S/T Reissue & Reworkings and Remixes

alma-album-cover

A l’heure où certains aiment écouter des chants de Noël, j’aime plus que jamais me bercer de douceurs musicales réconfortantes et feutrées. Or, s’il est un groupe qui excelle en ce domaine, c’est bien Alma. Le talentueux duo londonien présentait il y a quelques semaines la ressortie de son premier opus, édité pour la première fois en version vinyle grâce aux bons soins de son label Fierce Panda Records, et accompagné pour l’occasion d’un album de versions remixées de ses titres.

La musique d’Alma à découvrir ou redécouvrir, c’est le petit cadeau de Noël de Totoromoon à vous tous. Et j’espère de tout coeur qu’il vous plaira. Lire la suite

CODE I Although We May Fall

code-i_although-we-may-fall

Révélation de l’année 2015 sur le bien connu webzine des amoureux de musiques alternatives Arctic Drones, figurant parmi les dix meilleurs nouveaux artistes de l’année et parmi les projets solo à suivre, Code I a attiré mon attention il y a un moment déjà. Mais ce n’est que récemment, à l’occasion de la sortie d’un nouvel album qui a rappelé l’artiste à mon bon souvenir, que j’ai pris le temps d’en écouter les compositions attentivement.

Si Code I a déjà trois albums à son actif, dont le dernier en date, « Phosphenia », est paru il y a tout juste quelques semaines, ce n’est pas de l’un de ses albums mais de son EP « Although We May Fall », que j’ai choisi de vous parler. Parce qu’ « Although We May Fall » est un petit disque éblouissant, qui a tout d’un grand. Perle de post-rock à l’atmosphère dense et habitée, il est monté dès la première écoute se positionner dans mon top des meilleurs EP post-rock de cette année 2016. Le partager avec vous s’est donc imposé comme une évidence. Lire la suite