OLAFUR ARNALDS Re:member

« Donne-moi tes mains que mon coeur s’y forme
S’y taise le monde au moins un moment
Donne-moi tes mains que mon âme y dorme
Que mon âme y dorme éternellement »

– Louis Aragon, Les mains d’Elsa.

Il est des jours où l’on aimerait que le monde se taise.

Que tout cesse. Une bonne fois. Là.

Le tumulte. L’impatience. La course folle.

Les souvenirs. Les angoisses. La douleur. Les chagrins.

Des jours où l’on aimerait déposer son coeur au creux des mains de ceux qu’on aime, et les laisser en prendre soin.

Le nouvel album d’Olafur Arnalds m’est arrivé un de ces jours-là. De sa douce gravité, il a su toucher mon âme. Pour moi, il a pris la forme de ces mains aimées. J’y ai déposé mon coeur. Je l’ai laissé le soigner.

« Re:member » est paru à la fin de l’été, il est parfait pour apaiser les jours sombres. Lire la suite

Publicités