CAR CRASH WEATHER Secondary Drowning

Ma première rencontre avec les Suisses de Car Crash Weather a eu lieu l’année dernière, à l’occasion de leur prestation à la première édition du Festival Post In Paris. Je me souviens de la bonne humeur communicative du groupe, et de l’ambiance chaleureuse et enjouée qu’il avait répandu à bonheur dans la salle. A l’époque, il n’avait qu’un petit EP à son actif, mais ses compositions faisaient déjà preuve sur scène d’une belle maturité. Au début du printemps, Car Crash Weather a dévoilé « Secondary Drowning », un premier album original et savoureux, à découvrir. Lire la suite

Publicités

TANGLED THOUGHTS OF LEAVING No Tether

Intérêts musicaux : « Magnets, dinosaures, rêves dans lesquels on monte des dinosaures. » Ainsi Tangled Thoughts Of Leaving se présente-t-il sur sa page Facebook. Une description d’intérêts parfaitement adéquate avec la musique à la fois déconcertante et captivante du groupe.

Il y a de cela trois ans, je vous parlais de ma découverte de Tangled Thoughts Of Leaving (ma chronique de cette rencontre à retrouver ici). Alors qu’il fête cette année les dix ans de son tout premier EP, le quartet australien vient de donner le jour à un nouvel album. Avec « No Tether », Tangled Thoughts Of Leaving explore encore de nouveaux horizons, repoussant plus loin les limites de ses expérimentations sonores. Entre post-rock, post-metal, noise, jazz et musique expérimentale, un disque intense et saisissant, à découvrir. Lire la suite

PETER KERNEL The Size Of The Night

Il y a quelques mois, Peter Kernel était de retour avec « The Size Of The Night ». Plus inclassable et plus insaisissable que jamais, le nouvel opus du duo suisse est venu dès sa sortie se positionner tout droit dans le top de mes coups de coeur rock de l’année. Depuis de longues semaines, à la faveur d’écoutes successives et d’un concert mémorable du groupe au Point Ephémère, il n’en finit pas me réjouir les tympans. Encore et encore. Un merveilleux album à découvrir. Lire la suite

STEREOPHONICS Before Anyone Knew Our Name

Vingt ans après le délicieux « Word Gets Around », les Gallois de Stereophonics n’en ont pas fini de faire chanter le rock britannique. Si leur discographie récente n’a pas su trouver sa place dans la mienne, leurs premiers albums demeurent doux à mes oreilles, quelques titres venant régulièrement rappeler à mon bon souvenir mes années de lycéenne à Doc Martens et veste d’homme trop grande pour moi.

Il y a quelques semaines, la voix cassée de Kelly Jones est pourtant revenue à mes oreilles, au détour d’une publication glanée sur le web. Le titre : Before Anyone Knew Our Name, extrait du nouvel album du groupe, intitulé « Scream Above The Sound ». Ce morceau, hommage à Stuart Cable, batteur originel du groupe disparu en 2010, est une magnifique ballade gorgée d’émotions belles et tendres. Douceur parfaite de ce début d’année, que j’ai choisie de partager avec vous. Lire la suite

Adieu 2017 / JESSICA93 Release Party à La Maroquinerie

Chère année 2017,

Année de toutes les apocalypses, je ne m’étendrai pas sur ton cas. J’ai juste hâte que tu t’achèves.

Hâte de réussir à sécher les larmes que tu as fait couler.

Hâte de retrouver l’horizon.

La lumière.

Les espoirs et les rêves.

Ce lundi 18 décembre, jour de la release party du nouvel album de Jessica93, une apocalypse de plus est venue s’ajouter à ton palmarès. Et elle a achevé de me faire définitivement te détester.

Pourtant, la musique était belle. Lire la suite

PUBLIC SERVICE BROADCASTING Every Valley au Badaboum

Public Service Broadcasting, duo musical le plus nerd d’Angleterre, est revenu cet été sous forme de trio avec « Every Valley ». J. F. Abraham, qui officiait déjà sur scène avec le duo, a rejoint J. Willgoose et Wrigglesworth en tant que membre du groupe à part entière pour donner le jour à ce nouvel opus.

Un nouvel album concept, une nouvelle réussite signée Public Service Broadcasting, que j’ai eu le plaisir de découvrir en live il y a quelques jours à Paris. Lire la suite

GRANDADDY Last Place

Onze ans après « Just Like The Fambly Cat » et l’annonce de leur séparation, Jason Lytle et sa bande sont de retour avec un nouvel opus. « Last Place » est paru au printemps, mais il vient parfaitement, de sa flamme et de son ardeur, réchauffer l’hiver. Un bel album à savourer en regardant la neige tomber. Lire la suite

SOUP Remedies

Fondé en 2004 à Trondheim, en Norvège, par le chanteur et multi-instrumentiste Erlend Viken, Soup était de retour au printemps avec un sixième album. « Remedies » séduit de son rock progressif mâtiné de post-rock, le long de quatre longs titres aux belles envolées mélodiques et aux arrangements aériens. Un très bel opus à découvrir. Lire la suite

THE NATIONAL Carin At The Liquor Store

Il y a quelques jours, les New Yorkais de The National donnaient le jour à leur 7e album, « Sleep Well Beast ». Un bel album qui, s’il n’égale pas les sublimes « Alligator » (2005) et « Boxer » (2007), prouve toutefois que le quintet américain n’a pas perdu de son inspiration.

Toujours mélancolique, et magnifiquement porté par la voix de baryton de Matt Berninger, il offre plusieurs titres d’une très belle profondeur à l’image de l’émouvant Carin at the Liquor Store, que j’ai choisi de partager avec vous pour la petite douceur de ce mois d’octobre. Lire la suite

DEVOTCHKA How It Ends

Groupe de rock indépendant américain fondé à la fin des années 90, DeVotchKa s’est fait connaître grâce à sa contribution à la bande originale de l’excellent « Little Miss Sunshine », sorti en 2006. J’ai pour ma part découvert DeVotchKa en première partie de Muse au Stade de France en 2010, ma première et ma dernière (à tout jamais) expérience de concert au Stade de France (les concerts dans les stades, c’est fini). Et puis, il y a quelques semaines, j’ai réentendu un de leurs morceaux. Un morceau dramatique et un brin grandiloquent, comme j’aime. Un morceau où la mélancolie est belle, et que j’ai choisi de partager avec vous pour la petite douceur musicale de ce mois de septembre. Lire la suite