AKIRA KOSEMURA In Moonlight

Il y a quelques années, Nils Frahm lançait la fête du piano, créant pour cet instrument intemporel sa propre célébration, le « Piano Day ». Cette fête se tient tous les ans le 29 mars, soit le 88e jour de l’année, comme les 88 touches noires et blanches qui composent un piano. Aujourd’hui, 29 mars 2019, a donc lieu cette journée célébrant ce merveilleux instrument et ses héros, par le biais de multiples événements relayés sur les réseaux sociaux.

Pour vous, j’ai choisi l’événement qui a cette année le plus immédiatement touché mon coeur. Celui de la sortie d’un nouvel opus composé spécialement pour cette journée, en forme d’ode au piano mais aussi d’ode à la femme, par un compositeur que j’aime particulièrement. Voici « In Moonlight », délicieux petit EP de quatre pièces renversantes de beauté, par le talentueux artiste japonais Akira Kosemura. J’espère que vous l’aimerez dès les premières notes, comme je l’ai aimé. Lire la suite

Publicités

QUENTIN SIRJACQ Companion

Après « Far Islands And Near Places », le talentueux compositeur et pianiste français Quentin Sirjacq est de retour avec « Companion ». J’y ai trouvé la douceur sensible et délicate de ce mois de mars, parfaite à l’approche des premiers jours du printemps. Lire la suite

TIM LINGHAUS Memory Sketches

Après un EP paru en 2016 chez Moderna Records, le compositeur allemand Tim Linghaus est de retour avec son premier album. « Memory Sketches » donne forme aux souvenirs, les préservant pour l’éternité, à travers des tableaux aux couleurs à la fois vives et douces. Là où les sons se font vibrants et émouvants. Un premier album réussi, à savourer quand vient la nuit. Lire la suite

AKIRA KOSEMURA In The Dark Woods

Pianiste, compositeur, sound designer et producteur japonais, Akira Kosemura vit à Tokyo. Agé d’à peine plus de 30 ans, cet artiste prolifique et salué par la critique internationale a déjà à son actif près de dix albums et EPs. A Milan, en 2015, il fut également l’artiste choisi pour créer la musique du pavillon du Japon lors de l’exposition universelle.

Après pas moins de deux opus parus l’année dernière, dont un recueil d’improvisations au piano, Akira Kosemura est de retour avec un nouvel album. « In The Dark Woods » est paru au début de l’automne, sur les labels Schole et 1631 Recordings. Forêt baignée de brume, l’album marie tous les éléments chers à l’artiste. Piano, Wurlitzer, field recording, synthétiser et quatuor à cordes se répondent ainsi dans des compositions sensibles et intimes. Un album où la quiétude est reine. A découvrir. Lire la suite