SLOWDIVE Slowdive

Trois ans après une série de concerts de reformation, et vingt-deux ans après la sortie de « Pygmalion », leur dernier album en date, les anglais de Slowdive étaient de retour au printemps avec un nouvel opus. Opus auquel ils ont simplement donné leur nom, « Slowdive », comme pour mieux affirmer une identité toujours intacte, même deux décennies après leur dernière oeuvre.

Slowdive, pilier du shoegaze, propose avec ce nouvel album une pépite évanescente, délicatement aérienne et mélancolique, signant un retour de toute beauté. Lire la suite

Publicités

COCONUT CLUSTER Brighter Day

coconut-cluster_brighter-day

Coconut Cluster est un jeune duo parisien, formé de la rencontre de deux passionnés de musique aux univers riches et singuliers. Matthieu Connen, compositeur et guitariste féru de crescendos post-rock, et Gaël Maffre, bassiste à la voix douce, ont donné naissance fin septembre à leur premier EP, « Brighter Day ». Un petit disque envoûtant, à découvrir. Lire la suite

DEAD Voices

Dead_Voices

Je vous ai déjà parlé de Dead, et de ses deux premiers EP de cold wave sombre, froide et savoureuse (ma chronique de « Transmissions / Verse » à lire ou à relire ici). Le trio rennais est de retour avec « Voices », un premier album abouti et plus envoûtant jamais. Préparez-vous de nouveau à danser au coeur des nuits froides. Lire la suite

NORA Himinbrim

Nora_Himinbrim

Il est parfois des morceaux qui vous subjuguent dès la première écoute, et qui vous donnent envie d’acheter toute la discographie d’un groupe alors même que vous ne savez rien de lui et que vous venez à peine d’en découvrir un titre. Tel est l’effet que m’a fait Undir Torfunni, chanson au titre imprononçable d’un groupe dont je ne savais rien.

Sublime morceau pop aux envolées post-rock, chanté en islandais et à la charge émotionnelle remarquable, Undir Torfunni m’a introduite à Nóra. Ce quintet islandais est né d’un frère et d’une soeur qui aimaient composer de la musique avec leurs amis dans leur garage. Après un premier album paru en 2010 et fort bien reçu par la critique, c’est à l’automne 2012 que « Himinbrim » voit le jour. Et c’est sur ce deuxième album que figure le morceau qui m’a faite chavirer.

Un album aussi sublime que le morceau qui en a été pour moi la révélation. A découvrir ou redécouvrir de toute urgence. Lire la suite

BANTAM LYONS Melatonin Spree au Point Ephémère

Bantam Lyons Point Ephémère 24.03.2016 Totoromoon

Mes rockeurs bretons préférés étaient de retour à Paris la semaine dernière pour présenter en live leur nouvel album. « Melatonin Spree » sort officiellement le 1er avril, mais j’ai eu la chance de pouvoir me le procurer en avant-première à l’occasion de la venue du groupe pour un concert mémorable au Point Ephémère. Depuis, il tourne en boucle à plein volume non seulement dans ma chaîne hi-fi, mais aussi dans les enceintes de mon ordinateur, dans mon baladeur MP3, à la maison, dans la rue, dans le bus, dans le métro, au bureau… partout. « Melatonin Spree » est devenu une obsession.

Je l’avais déjà dit, mais ce sera désormais écrit : je suis amoureuse des Bantam Lyons.

Depuis un an et ma découverte de l’EP « I Want To Be Peter Crouch » (ma chronique ici), Bantam Lyons n’en finit plus de me subjuguer de son rock tourbillonnant, fiévreux et obsédant.

Deux concerts (mes live reports ici, et ) et un autre EP plus tard (classé EP de l’année dans mon top 2015, ma chronique ), les rockeurs bretons ont confirmé qu’ils occupaient une place de choix dans le coeur de la musique addict que je suis. Avec ce nouvel album, ils remportent à présent la palme du groupe qui aura récemment su me transporter le plus, tous genres confondus.

Un bijou à vous procurer de toute urgence. Lire la suite

DES ROSES Sideways, Strange Ways à l’Espace B

Des Roses_Sideways Strange Ways

Les jeunes nantais de Des Roses étaient la semaine dernière à l’Espace B, en première partie des américains de Cigarettes After Sex. Ils venaient présenter en live leur nouvel EP, « Sideways, Strange Ways », un très joli trois titres de dream-pop vaporeuse que je ne me lasse pas d’écouter depuis sa sortie fin janvier. Lire la suite

JESSICA 93 au Café de la Danse

Jessica93 Cafe de la Danse 04.03.2016 (3)

Le semaine dernière, le label Teenage Menopause organisait une soirée de concerts au Café de la Danse, avec notamment Jessica 93, one man band au shoegaze apocalyptique du talentueux Geoffroy Laporte, que je ne me lasse pas de réentendre en live.

Je vous ai déjà parlé à plusieurs occasions de Jessica 93, de ses albums (ici, et ), et de ses performances lives à couper le souffle (ici, et encore ). Seul avec ses guitares, ses boucles hypnotiques et sa voix lointaine, Geoffroy Laporte m’a envoûtée à chaque fois. Et ce vendredi, au Café de la Danse, sa musique m’a fascinée comme toujours.

Pour la première fois, Geoffroy Laporte n’est pas seul sur scène. Un deuxième guitariste et un bassiste l’accompagnent. Ses compositions sombres prennent une ampleur inédite, faisant pleuvoir les décibels. La performance est moins impressionnante, mais le son, lui, est sensationnel. Un set d’une puissance magistrale. Lire la suite

Top Not Post-Rock 2015

Top Not Post-Rock 2015

Après le post-rock, voici ma petite sélection des 10 albums et des 5 EP d’autres genres qui ont marqué pour moi cette année 2015… à découvrir ou redécouvrir. Lire la suite

MUMRUNNER Full Blossom

Mumrunner_Full Blossom

Mumrunner est un groupe venu du froid. Originaire de Tempere, en Finlande, il officie dans un shoegaze vaporeux teinté de rock énergique. Un mélange étonnant, original et réussi.

Leur premier EP, « Full Blossom », est paru en version digitale il y a quelques semaines sur le label Soliti, et il sortira dans quelques jours en version vinyle chez Wolves And Vibrancy Records. Lire la suite

DEAD Transmissions / Verse

DEAD ARTWORK

Vous aimez les univers sombres et bruyants de la coldwave et du shoegaze ? Vous aimez danser dans la nuit froide ? Vous êtes fan de Depeche Mode, The Cure ou encore Joy Division ? Les français de Dead ont de quoi ravir vos tympans.

Et le bien nommé label Cold Dark Matter Records vient justement de regrouper les 2 EP du groupe sur une cassette (Gold Tape parue à 100 exemplaires). Une ode aux années 80 telle que le groupe la réalise dans sa musique, et jusque dans ses médias. Mais pas de panique, si vous n’avez plus de quoi lire les cassettes, la musique de Dead est également accessible en version digitale sur le Bandcamp du label. L’occasion de découvrir ou redécouvrir les deux productions du groupe rennais. Lire la suite