WE STOOD LIKE KINGS USA 1982

Mes post-rockeurs belges préférés sont de retour en ce 22 septembre avec un nouvel album. Il s’intitule « USA 1982 », il est la mise en musique du film culte américain « Koyaanisqatsi » et il est, une fois de plus, une nouvelle pépite sortie tout droit du talent de We Stood Like Kings. Sans nul doute l’un des plus beaux albums de l’année.

Lire la suite

Publicités

I LIKE TRAINS A Divorce Before Marriage Soundtrack

i-like-trains_a-divorce-before-marriage

Tout en haut du top musical de mon coeur, il y a I Like Trains. Juste à côté des explosions dans le ciel. Un groupe dont j’ai suivi les premiers pas alors qu’il partageait tout juste ses premiers morceaux. Un groupe dont j’aime autant la musique que l’humain. Un groupe aux musiciens passionnés, simples et généreux. Un groupe dont je n’ai jamais compris qu’il n’ait pas le succès qu’il mérite, tant il respire le talent.

Alors, quand Matt Hopkins et Ben Lankester ont lancé une campagne Kickstarter pour récolter les fonds nécessaires à leur projet de réaliser un film documentaire sur I Like Trains, dont le groupe réaliserait l’intégralité de la bande originale, je ne me suis même pas posé la question d’y participer ou pas. Le faire était une évidence. C’était en septembre 2014. Le film devait paraître en janvier 2015. En quelques semaines, sur les 16 000 livres attendues par la levée de fonds participative, le projet récoltait plus de 28 500 livres.

Fan de la première heure, à l’époque où Myspace était au sommet de sa gloire et où le groupe m’avait contactée par ce biais pour me parler de son premier EP, j’ai fait partie des 561 contributeurs passionnés par leur musique et impatients de voir naître le documentaire leur étant consacré. De ceux que la musique d’I Like Trains ne finira jamais d’accompagner.

C’est finalement plus de deux ans plus tard que « A Divorce Before Marriage » a vu le jour. Sous titré « A film about a band in the middle », il est nommé d’après un de mes morceaux favoris du groupe, et retrace les trois années de la vie de ces cinq musiciens de Leeds après la perte du contrat avec leur maison de disque. Leurs doutes, leurs quotidiens, leurs espoirs, leurs désillusions… et leur passion indéfectible pour la musique. Il est aussi une magnifique ode à l’amitié. Lire la suite

65DAYSOFSTATIC No Man’s Sky au Badaboum

65dos_badaboum_19-10-2016_totoromoon-2

Les géants du post-rock électronique de 65daysofstatic (déjà évoqués à maintes reprises chez Totoromoon : ici, ou encore ) ont signé cet été leur toute première bande originale de jeu vidéo. Retrouver des post-rockeurs dans la création de bandes originales n’a rien d’original en soit. Retrouver des post-rockeurs dans la création de la bande originale intégrale de l’un des jeux vidéo les plus attendus de l’année, en revanche, a de quoi émoustiller les tympans. Et pour les post-rockeurs de Sheffield, le défi a été relevé haut-la-main. Preuve, pour ceux qui en doutaient encore, que le groupe est doté d’un talent certain, qui n’a fait que se confirmer avec le temps.

Il y a quelques jours, à l’occasion de la sortie de ce double LP, j’ai eu la chance d’éprouver une fois de plus les fulgurances dont 65daysofstatic est capable en live, lors d’un concert à Paris, dans le club tendance du Badaboum. Lire la suite