OISEAUX-TEMPETE From Somewhere Invisible

J’avais quitté Oiseaux-Tempête après son premier album. Fascinée par « Oiseaux-Tempête » premier du nom et les concerts qui avaient accompagné sa sortie, je l’avais beaucoup moins été par les albums suivants. Et puis, il y a quelques mois, arrivait dans ma boîte à lettres « From Somewhere Invisible », quatrième album studio du groupe. Peut-être était-ce le moment de cette soirée où mon esprit cherchait à épancher une mélancolie trop prégnante ? Peut-être était-ce le contexte de ma vie trouble et troublée à cet instant ? Mais la première écoute de « From Somewhere Invisible », ce soir-là, m’a saisie aux entrailles. Ravissement sombre et parfait, elle a mis en mots et en notes l’état ineffable dans lequel je me trouvais, à ce moment précis. Lire la suite