OISEAUX-TEMPETE Tlamess à Petit Bain

En ce 20 février venteux, se tenait à Petit Bain la release party de « Tlamess (Sortilège) », première bande originale de film signée par les talentueux Oiseaux-Tempête. A l’automne, ma petite santé ne m’avait pas permis d’assister à la release party de « From Somewhere Invisible », dernier album studio du groupe (ma chronique à retrouver ici), je ne voulais donc sous aucun prétexte manquer cette nouvelle occasion de renouer avec les prestations live crépusculaires et captivantes de l’une de mes formations françaises favorites, passée maître dans l’art de transcender ses pièces sur scène. Lire la suite

OISEAUX-TEMPETE From Somewhere Invisible

J’avais quitté Oiseaux-Tempête après son premier album. Fascinée par « Oiseaux-Tempête » premier du nom et les concerts qui avaient accompagné sa sortie, je l’avais beaucoup moins été par les albums suivants. Et puis, il y a quelques mois, arrivait dans ma boîte à lettres « From Somewhere Invisible », quatrième album studio du groupe. Peut-être était-ce le moment de cette soirée où mon esprit cherchait à épancher une mélancolie trop prégnante ? Peut-être était-ce le contexte de ma vie trouble et troublée à cet instant ? Mais la première écoute de « From Somewhere Invisible », ce soir-là, m’a saisie aux entrailles. Ravissement sombre et parfait, elle a mis en mots et en notes l’état ineffable dans lequel je me trouvais, à ce moment précis. Lire la suite