FLOTATION TOY WARNING The Machine That Made Us

Treize ans après la parution d’un premier album unique au monde, mes héros de Flotation Toy Warning sont de retour. « The Machine That Made Us », annoncé depuis plusieurs années, avait fini par n’être plus qu’un lointain espoir, tant l’attente semblait longue… et pourtant, doucement mais sûrement, mes Anglais préférés oeuvraient pour façonner une nouvelle merveille.

Un nouveau chef-d’oeuvre hors du temps, c’est ce qu’est ce deuxième album. Longuement mûri. Parfaitement abouti. Il conforte la place que le quintet londonien occupe dans mon coeur. Place qu’il devrait occuper dans beaucoup d’autres, s’il n’était pas aussi injustement méconnu. Car, à mon sens, il n’est pas une oreille rêveuse et sensible qui puisse résister à la musique inclassable, onirique et fabuleuse de Flotation Toy Warning. Lire la suite

FLOTATION TOY WARNING

Flotation_Toy_Warning1

Aujourd’hui, on fête l’essence de la petite douceur du mois. Aujourd’hui, cela fait deux ans jour pour jour que j’ai dit « oui » devant madame le maire. Aujourd’hui, je me sens d’humeur romantique-guimauve et je l’assume.

Alors, pour célébrer ce 24e mois de mariage et faire tordre le nez à ceux pour qui cette union serait placée sous de mauvais augures (quelle idée de se marier un 13 !), j’ai décidé de vous faire découvrir (ou redécouvrir pour ceux qui me suivaient déjà sur le blog Escape The Masses) le groupe le plus hors de l’ordinaire et le plus émouvant qui soit pour moi.

C’est inclassable, c’est étrange, décalé, onirique et merveilleux. C’est un quintet londonien formé en 2001 : Flotation Toy Warning. Lire la suite