BRNS Void

Certains morceaux résonnent parfois comme des obsessions. De leur tension sous-jacente et inquiétante. De leur envol brûlant et presque menaçant. De leur beauté à la fois vaporeuse et ténébreuse. Ainsi en est-il du magnifique Void des Belges de BRNS. Sept minutes où une pop ciselée s’habille des obscurités délicates du post-rock, douceur froide et obsédante parfaite à découvrir ou redécouvrir en ce début d’automne.

A regarder, la vidéo saisissante réalisée par Mihnea Popescu et Olivier Boonjing pour Void  (« Patine », 2014) :

Can you say that you know
What you mean when you draw
Can you say that you show
A meaning of your own
Can you tell what you saw
In the world just below
The things you try to grow
The void feeds your soul

Love
When you’re falling

You want me sam
You won’t be mine

Eglantine / Totoromoon


2 réflexions sur “BRNS Void

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.