BLAK Between Darkness And Light

Trio de post-rock instrumental catalan, Blak vient tout juste de donner le jour à son premier album. Blak compose entre lumière et obscurité, comme l’annonce le titre de cet album si justement nommé. Sa pochette, aux couleurs d’un arc-en-ciel tâché de noir, donne également le ton de ce qui se révélera n’être autre qu’un bijou de compositions délicieusement dramatiques et intenses.  « Between Darkness And Light » est paru sur l’excellent label suisse Elusive Sound (Glasir, Silent Whale Becomes A Dream…), et il est à découvrir de toute urgence.

Sans aucun doute mon coup de coeur de l’été.

Fort de ses cinq pièces et près de trois-quart d’heure d’un post-rock instrumental mélancolique aux mélodies enchanteresses, « Between Darkness And Light » déploie de véritables tableaux riches d’histoires aux mille couleurs. Des histoires qui se racontent en fermant les yeux. Par le pouvoir évocateur de la musique et la puissance de l’imagination.

Blak soigne ses paysages sonores, dans le détail de l’exécution, dans le travail tout en finesse sur les textures, dans le flamboiement des montées en puissance. Les guitares, tantôt éthérées, tantôt puissantes, y peignent des atmosphères tout en contrastes. Des délicates envolées de notes en dentelle aux abrasions de cordes, les sonorités se font à la fois profondes et ciselées. Il y a une magnifique beauté dans ces passages de l’obscurité à la lumière. De la tristesse à l’espoir, au-delà du voile sombre de la mélancolie.

Les fantômes des post-rockeurs japonais de Mono ne sont pas loin, à travers ces mélodies desquelles affleurent de très belles émotions.

Si l’opus s’ouvre dans l’obscurité de ses deux premiers morceaux, In the absence of light et Impression of an even deeper darkness, il s’épanouit peu à peu dans une percée de lumière, dessinant les visions de ceux qui ne voient pas dans Temples drawn by the blind puis faisant se tourner les yeux vers le ciel avec Black drips in the sky, pour s’achever sur l’explosion de couleurs de son dernier titre, Colors awake.

« Between Darkness And Light » est né il y a quelques jours. Il est un premier opus sublime, qui a déjà tout d’un grand. A savourer absolument.

Pour découvrir l’album :

Et la vidéo réalisée pour un extrait du premier titre de l’album, In the absence of light – Eigengrau :

Tracklist :

  • In the absence of light – Eigengrau
  • Impression of an even deeper darkness – Illusion
  • Temples drawn by the blind – Revelation
  • Black drips in the sky – Overwhelming
  • Colors awake – Perception

Bandcamp : https://thisisblak.bandcamp.com/album/between-darkness-and-light
Facebook : https://www.facebook.com/thisisblak/

Blak chez Elusive Sound : http://elusive-sound.com/artist/blak/

Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s