KID WISE Echos

Il est parfois des morceaux dont la découverte m’obsède. Je les écoute une fois. Puis j’ai envie de les réécouter immédiatement. Dix fois. Puis vingt. Puis cinquante. Je n’arrive plus à m’arrêter. Ce genre de pratique m’a parfois valu les foudres de mon entourage. Mais je ne peux rien y faire. C’est plus fort que moi. J’ai besoin de m’abreuver de certains morceaux jusqu’à la moëlle. De les dévorer à n’en plus finir.

Ces morceaux, ce sont ceux dont la découverte me bouleverse. Ceux qui viennent s’accrocher à moi dès la première écoute. Ceux que je trouve instantanément et irrésistiblement fantastiques, avec ce je-ne-sais-quoi relevant du pur génie. Echos, comme d’ailleurs presque tout le fabuleux premier album des regrettés Toulousains de Kid Wise, dont il est extrait, est de ceux-là.

Il sera le dernier morceau de la rubrique « Douceur du mois », que j’ai décidé d’arrêter pour l’été pour, peut-être, lui donner une nouvelle forme à la rentrée. Et j’espère qu’il vous obsèdera autant que moi.

A écouter, Echos (« L’Innocence » – 2015) :

… Il suffit d’un peu de solitude pour que nous tombions dans une rêverie qui rejoint les songes de la nuit.

Eglantine / Totoromoon

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.