BARON NICHTS Nyan-Hat

baron-nichts_nyan-hat_totoromoon

Projet solo né en 2012, Baron Nichts s’articule autour d’expérimentations instrumentales illustrées sur scène par des projections vidéo. Derrière Baron Nichts se cache un jeune homme répondant au nom d’Alan Waegaert. Alan et moi avons de nombreux (et peu ordinaires) points communs. Alan est fan de post-rock. Alan est musicien. Mais surtout, Alan est bibliothécaire. J’en ai eu le sourire jusqu’aux oreilles quand il m’a contactée en me disant qu’il m’écrivait en tant que « collègue ». A l’époque, Alan m’écrivait pour me parler de mon blog et d’un groupe de post-rock qu’il aimait et qu’il me conseillait d’écouter. Depuis, le temps est passé, et Alan a composé. Il y a quelque semaines, il a donné naissance à « Nyan-Hat », nouveau très bel EP de son projet solo, que j’ai été ravie de recevoir dans ma boîte à lettres. Et dont je suis ravie de pouvoir vous parler aujourd’hui.

Entre rock et post-rock, Baron Nichts fait la part belle à des expérimentations sonores originales, illustrées par des montages vidéos d’images d’archives libres de droit et singulières. Alors que sa prochaine tournée prévoit notamment des concerts dans des médiathèques, son nouvel EP se compose d’un CD, d’un DVD, d’un magnet… et d’un marque-page. On est bibliothécaire ou on ne l’est pas. Et, pour ma part, je suis fan de cet artiste qui conjugue fièrement ses deux passions.

Alan dit avoir intitulé son disque « Nyan-Hat » en forme de « clin d’oeil au chapeau que porte toujours Baron Nichts et au film japonais Nyan Cat, l’histoire d’un chat super-héros qui évolue dans l’espace ». Il y propose ainsi cinq titres où guitares électriques, guitares acoustiques et claviers répondent à des rythmes électroniques.

Agrémentées de quelques samples, ses compositions déploient des mélodies simples et addictives, joliment écrites. Tantôt aériennes, tantôt énergiques, elles font corps avec les images. Du naturaliste Life au minimaliste Diver Man, en passant par l’enlevé Squeleton Contre 4 Oeils inspiré par Fantomas, l’engagé et antimilitariste Putain De Guerre, et l’atmosphérique et poétique Une Ville, La Nuit, « Nyan-Hat » est un petit opus délicieusement réussi. A savourer sans modération, avec les yeux et les oreilles.

Baron Nichts sera en concert à Paris le 28 janvier, puis à Lille le 3 février, et à Reims le 9 mars. Il sera également en concert dans deux médiathèques, à Rennes le 29 avril, et de nouveau à Paris, à la Médiathèque Hélène Berr, le 24 juin. Prenez dates !

A découvrir, la vidéo de Squeleton Contre 4 Oeils :

Et celle de Life :

Tracklist :

  • Life
  • Squeleton Contre 4 Oeils
  • Putain De Guerre
  • Une Ville, La Nuit
  • Diver Man

Site web : https://www.baronnichts.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/baronnichts/

Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s