LOST IN KIEV Nuit Noire release party au Supersonic

Lost In Kiev_Nuit Noire

J’ai eu la chance de découvrir le deuxième opus des post-rockeurs de Lost In Kiev en live il y a quelques jours, lors d’une belle release party au Supersonic, à deux pas de la place de la Bastille. Dans ce joli lieu alternatif à mezzanine et à ambiance de loft new yorkais, le quatuor parisien présentait pour la première fois son nouvel album, « Nuit Noire », tout frais pressé.

centaure_supersonic_totoromoon

Le bar est déjà plein quand les premiers groupes montent sur scène. La vibrante Centaure ouvre le bal, de ses compositions au charme à la fois lunaire et poignant. Je découvre sa musique en même temps qu’elle la dévoile, et m’ensorcelle totalement. Accompagnée d’une violoncelliste, d’un clavier et d’un batteur, elle est une révélation qui me rappelle ce que j’aime chez Kate Bush, Regina Spektor ou encore Danny Elfman… magique et délicieuse.

Une artiste que je suivrai avec intérêt, et que vous pouvez retrouver ici, en attendant la parution imminente de son premier album : https://centaure.bandcamp.com/

A écouter, le morceau Blue Monster :

grimlake_supersonic_totoromoon

Quelques minutes plus tard, ce sont mes parisiens préférés de GrimLake qui entrent en scène. Menés par le talentueux Mathieu Legros, ils déploient leurs compositions mélancoliques et voyageuses avec fougue et sensibilité. Trois nouveaux titres viennent côtoyer les compositions de « Atlas Hands » (ma chronique à relire ici), pour le plus grand bonheur de nos tympans en émois. Car ces trois titres sont tout simplement fantastiques. D’une très jolie créativité, d’une très belle intensité.

Une nouvelle performance réussie pour cette formation chère à mon coeur, que vous pouvez retrouver ici : https://grimlake.bandcamp.com/

Pour écouter « Atlas Hands » :

lost-in-kiev_release-party_totoromoon

Enfin, Lost In Kiev, les très attendus rois de la soirée, investissent la scène. La plongée dans l’univers sombre du groupe est immédiate. Les guitares enivrent, tandis que les samples de voix, astucieusement intégrés aux lignes mélodiques et mariés aux projections de fond de scène, bercent et foudroient à la fois.

« Nuit Noire » porte merveilleusement son nom. Il est une ode à la nuit. Nuits de rêves, nuits de solitudes. Quelques touches électroniques s’allient aux guitares métalliques et puissantes. Des vagues de vibrations intenses emportent toutes les pensées sur leur passage, ne laissant plus place qu’aux voyages les plus sombres. Là où l’esprit se perd et où le corps s’oublie.

Et puis, çà et là, un souffle de sonorités aériennes offre une respiration bienvenue, avant que les guitares, fortes et noires, ne reprennent de plus belle. Ainsi en est-il de Catalepsy qui, de son piano épuré et de sa voix lointaine, forme un point d’orgue de milieu d’album, entre deux déchaînements de percussions et de guitares. L’ensemble est d’une jolie richesse, extrêmement bien construit et habilement exécuté.

Avec « Nuit Noire », Lost In Kiev offre un album maîtrisé et réussi, véritable plongée dans une atmosphère aussi captivante que singulière. A savourer, bien sûr, à la nuit tombée.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • Narcosis
  • Insomnia
  • Mirrors
  • Nuit Noire
  • Somnipathy
  • Catalepsy
  • Resilience
  • Celestial
  • Emersion

Bandcamp : https://lostinkiev.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/lostinkiev

Totoromoon

Publicités

2 réflexions sur “LOST IN KIEV Nuit Noire release party au Supersonic

  1. Pingback: Top Post-Rock 2016 | totoromoon

  2. Pingback: MES CONCERTS 2016/2017 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s