MONO & HELEN MONEY au Trabendo

Mono_Helen Money_Trabendo affiche

Kongfuzi était de nouveau aux manettes d’une très belle soirée post-rock il y a quelques jours au Trabendo. Une soirée placée sous le signe des émotions, brutes, belles et intenses.

Helen Money_Trabendo 11122014

Sous le pseudonyme Helen Money se cache l’américaine Alison Chesley, compositrice et violoncelliste virtuose devenue célèbre en détournant son instrument. De son violoncelle, elle tire des effets rock originaux et surprenants, créant un univers sonore singulier et intense.

Auteur de trois albums solos dont le dernier, « Arriving Angels », est paru en 2013, elle a également travaillé avec de nombreux groupes dont les post-rockeurs japonais de Mono, avec lesquels elle partage l’affiche du Trabendo.

Les lignes mélodiques sont sombres, les bouclent se superposent. Le violoncelle se déploie dans des expérimentations puissantes et livre sur la scène du Trabendo des émotions brutes. L’ensemble est un peu répétitif mais intrigant et palpitant.

A écouter, Beautiful Friends :

Site officiel : http://helenmoney.com/

… … …

Quelques minutes plus tard, forts de leurs albums jumeaux fraîchement parus, « The Last Dawn / Rays Of Darkness » (ma chronique de ces deux opus, ici), les japonais de Mono entrent en scène.

Mono_Trabendo 11122014 (1)

Une semi obscurité entoure le groupe. Les deux guitaristes sont, comme à leur habitude, assis de part et d’autre de la bassiste aux longs cheveux qui, debout, se dresse entre eux. Le percussionniste arbore toujours son air grave et imposant, faisant vibrer l’énorme gong en métal doré et trembler la salle. Et, comme à leur habitude, les japonais s’exprimeront uniquement à travers leur musique : pas un mot pour l’auditoire, mais un enchaînement de titres se faisant suite tels une seule et même pièce.

Dès l’entrée en matière du show avec le sombre et magnifique Recoil Ignite, je constate que le son n’a rien à voir avec ce qu’il fut en 2012 à La Maroquinerie. Plus clair, plus équilibré, il rend hommage aux guitares qui s’envolent et s’embrasent dans un mur de sonorités tonitruantes mais où rien ne sera jamais confus.

Un seul titre et les esprits sont déjà emportés dans un tourbillon d’énergie sauvage et ravageuse.

Je soupçonnais que les nouveaux albums du groupe prendraient toute leur ampleur en live, et je n’ai pas été déçue. Sur les huit longues pièces jouées ce soir, trois sont en effet issues des derniers opus, et merveilleusement interprétées.

Après une ouverture puissante, les notes de Unseen Harbor, certainement le plus beau morceau de « For My Parents », album paru en 2012, envahissent le Trabendo. La mélodie est envoûtante, les guitares délicates ou saturées, enchanteresses, et le gong répand ses vibrations grandiloquentes avec majesté. Treize minutes de pur bonheur.

Mono_Trabendo 11122014 (2)

Le set se déroule et l’émotion ne cesse de grandir. Autant elle m’avait manqué lors de leur précédente prestation parisienne, autant elle est irrépressible ce soir.

La setlist continue de m’enchanter alors que le groupe choisit d’y intégrer trois morceaux du sublime « Hymn To The Immortal Wind », un album que j’aime particulièrement. Les guitares oscillent de la douceur à l’explosion. De la quiétude à l’inquiétude. Les mélodies tout en finesse envoûtent les sens. Le tout est magnifique et orchestré avec brio.

Les yeux fermés, je sens les larmes monter et se répandre doucement sur mes joues tandis que se déploient les notes du dernier morceau, Everlasting Light. Et je sais que je ne suis pas la seule à avoir pleuré en cette froide nuit de décembre.

Ce soir, au Trabendo, Mono m’a réconciliée avec ses concerts. Un moment inoubliable.

A écouter, Unseen Harbor :

Et le final du concert, Everlasting Light :

Setlist du concert, Trabendo 11/12/2014 :

  • Recoil, Ignite
  • Unseen Harbor
  • Kanata
  • Pure As Snow
  • Halcyon
  • Where We Begin
  • Ashes in the Snow
  • Everlasting Light

Site officiel : http://www.monoofjapan.com/en/new-albums/

Totoromoon

Mono_Trabendo 11122014

Publicités

Une réflexion sur “MONO & HELEN MONEY au Trabendo

  1. Pingback: Top Concerts 2014 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s